Steamboat Willie : histoire de la naissance officielle de Mickey

Publié par Magali Milanini le 17 octobre 2018 | Maj le 19 octobre 2018

Le 18 novembre 1928, il y a 90 ans, Steamboat Willie, chef d’œuvre de Walt Disney, était projeté pour la première fois dans le Colony Theatre, à New York. Le court-métrage de sept minutes est le premier film d’animation à avoir une bande sonore entièrement synchronisée. C’est également la naissance officielle de Mickey Mouse, même si le personnage était pourtant apparu dans deux autres courts métrage.

Steamboat Willie : le premier film d’animation avec une bande sonore

Si Steamboat Willie a tant marqué l’histoire, c’est bien pour plusieurs raisons. Et la première que nous allons aborder est le fait qu’il ait une bande sonore entièrement synchronisée. Pour l’époque, c’est un véritable exploit. En effet, il arrive un an après le premier film sonore, Le Chanteur de Jazz, et sera le premier film d’animation à avoir une bande-son synchronisée entièrement à l’image.

Tout d’abord, passons quelques instants sur les musiques du film. La première que nous entendons, sifflotée par Mickey, est l’air de Steamboat Bill, le film dont est inspiré le court-métrage de Walt Disney. La seconde moitié de Steamboat Willie nous propose une reprise loufoque (grâce à des bruitages provenant de toutes sortes d’objets du bateau mais également d’animaux à bord) mais inoubliable de Turkey in the Straw, une chanson traditionnelle américaine datant des années 1920.

Deuxième chose à noter, les deux voix du film : celle de Mickey et Minnie. Même s’ils ne disent rien de compréhensible, Mickey et Minnie s’expriment. Et c’est Walt Disney en personne qui a enregistré les voix suraigües de ses personnages. Surprenant non ? Et pourtant vrai…

Mickey dans Steamboat-Willie

Steamboat Willie : la naissance officielle de Mickey Mouse

Walt Disney n’a pas commencé sa carrière avec Mickey Mouse, mais avec Oswald le lapin chanceux en mai 1927. Malheureusement, son expérience avec Oswald est un échec. Walt Disney, par excès de confiance grâce au succès des aventures du lapin chanceux, demande à Universal, son producteur, une augmentation de budget pour les épisodes. Mais Universal souhaite l’inverse et pose un ultimatum à Walt. Soit il accepte la baisse de budget, soit son travail est donné à un autre studio. Son équipe d’animateurs n’est pas de son côté et décide de continuer à travailler sur Oswald. C’est la fin du Lapin Chanceux pour Walt.

Mickey Mouse nait peu de temps après, en mai 1928, avec la sortie de Plane Crazy, qui introduit également Minnie Mouse. Le film n’a pas le succès escompté et personne ne veut le distribuer. Mais Walt Disney persévère et produit Mickey gaucho, où l’on rencontre pour la première fois Pat Hibulaire. Mais là aussi, le succès n’est pas au rendez-vous.

C’est Steamboat Willie qui marquera la naissance officielle de Mickey Mouse, par son succès et sa diffusion auprès du grand public. Réalisé et scénarisé par Walt Disney et Ub Iwerks, produit par Walt Disney Productions, le court-métrage est dessiné principalement par Ub Iwerks.

Chaque année, le 18 novembre, nous fêtons donc l’anniversaire de Mickey, au travers de celui de Steamboat Willie.

Steamboat Willie célébré à Shanghai Disney Resort

Steamboat Willie : un scénario très simple mais efficace

Tout d’abord, pour ceux qui ne le sauraient pas, il vaut garder en tête que Steamboat Willie n’est pas une idée originale. En effet, c’est une parodie de Steamboat Bill Jr. (Cadet d’eau douce en français), un film américain sorti en mai 1928. Les deux films présentent donc quelques similitudes que voici :

  • La très grande proximité des noms des bateaux de chaque film : Steamboat Bill et Steamboat Willie.
  • Le personnage principal est un marin, William Canfield contre Mickey Mouse.
  • Nous avons une demoiselle en second personnage principal, Kitty contre Minnie.

Mais retournons au film qui nous intéresse, Steamboat Willie. Mickey Mouse est marin à bord du bateau dont le titre est tiré, bateau dirigé par le Capitaine Pete (Pat Hibulaire). Au début, c’est Mickey qui tient le gouvernail avec engouement, sifflotant l’air de Steamboat Bill Jr. mais il est rapidement remplacé par son capitaine qui lui ordonne de faire du nettoyage. Mickey perd alors l’équilibre pour atterrir sur le pont, glissant sur du savon, ce qui ne manque pas de faire rire le perroquet du bateau, qui finira la tête dans le seau de nettoyage ! Nous revenons quelques instants sur Pete qui chique du tabac tout en maintenant le cap et en s’amusant. Puis viens l’heure de faire un arrêt pour embarquer tout un tas d’animaux comme, entre autres, une vache (bien difficile à faire grimper) et une chèvre. Et puis c’est Minnie qui arrive en courant, rattrapée au dernier moment par Mickey à l’aide de la grue du bateau (situation assez cocasse). Elle tient à la main une guitare et la partition de « Turkey of straw« , la deuxième musique importante du film, que la chèvre du bateau se met à dévorer. Mickey essaye de sauver les feuilles, puis se rend compte qu’il peut se servir de la chèvre comme d’un tourne-disque, les autres animaux servant d’instruments de musique à tour de rôle. Mickey, Minnie et les animaux dansent alors au rythme de la musique. Jusqu’à ce que Pete, toujours aussi bougon, vienne faire cesser ce vacarme. Notre Mickey se retrouve donc de corvée patates, le perroquet toujours aussi moqueur !

La marque de fabrique des films avec Mickey à cette époque, c’est l’humour qu’ils contiennent. En effet, il n’y a rien à prendre au sérieux dans ces métrages créés pour divertir. Les corps se déforment, les personnages font face à toutes les misères du monde, les animaux se moquent d’eux, l’humour est le nerf de guerre de ce court-métrage. Et cela pallie fortement à ce scénario très simple qui compose Steamboat Willie. Nul ne peut s’empêcher de sourire face à cette succession d’évènements tous plus abracadabrants les uns que les autres mais pourtant bien rafraichissants…

Pour finir, nous vous proposons donc de découvrir le court-métrage en entier ci-dessous. Bonne vision et n’hésitez pas à nous donner votre propre avis !

Steamboat Willie : histoire de la naissance officielle de Mickey
5 (100%) 3 votes
1 commentaires sur "Steamboat Willie : histoire de la naissance officielle de Mickey"
  1. Yelena

    Petite coquille : Mickey n’est pas né en mai 2018 :p Merci pour l’article, super intéressant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *