The Walt Disney Company coproduira des films avec la Chine

Publié par Sara Razowski le 15 juin 2016 | Maj le 4 juin 2017
Walt Disney et Shanghai Media Group

Walt Disney Company et Shanghai Media Group Pictures

Le 16 décembre 2015, The Walt Disney Company officialisait son association avec Alibaba (l’équivalent d’Amazon en Chine) pour célébrer l’arrivée du service de vidéo à la demande DisneyLife sur les écrans de télévision chinois. Un peu moins de six mois après, le PDG de la firme aux grandes oreilles, Bob Iger, annonce un nouveau partenariat avec l’entreprise Shanghai Media Group Pictures pour coproduire et réaliser des films sur le sol chinois.

Une longue collaboration

Lors d’une interview pour la chaîne de télévision Bloomberg, Bob Iger a présenté cette nouvelle initiative de la firme en expliquant brièvement quelques-unes des raisons de cette collaboration. Tout d’abord, le président stipule les relations étroites que la compagnie entretient avec la Chine. En effet, The Walt Disney Company a implanté l’une de ses filiales à Shanghai dans les années 1990 (The Walt Disney Company China) même si elle y exportait des films depuis les années trente. Les coproductions ont commencé avec le Beijing Film Studio et la maison de production DMG Entertainment pour le film Iron Man 3 (2013). Depuis, le groupe Disney continue son ascension grâce à l’intérêt, toujours grandissant, que le public chinois porte à Mickey et ses amis. D’ailleurs, le 16 juin 2016, la population chinoise découvrira le nouveau parc à thème Shanghai Disney Resort, puis très prochainement les productions de films Disney en Chine.

Ce partenariat avec Shanghai Media Group Pictures est un projet qui a débuté en 2014 dont la mission est de développer des films sur le sol chinois, également exportables à travers le monde. Selon Bob Iger, ces futures réalisations…

« … incluront le développement des idées, des concepts pour les films et identifieront les talents pour les faire » («We are very far along on this process, includying developing ideas, concepts for films and identifying talent to make those films »)

… ce qui permettra de dévoiler de nouveaux talents et préparer la relève en continuant de donner vie au cinéma et à la magie Disney.

Hong Kong Disney Preparations avec Bog Iger

Bob Iger, PDG de The Walt Disney Company le 19 juillet 2005 à Hong Kong Disneyland

Un public chinois au rendez-vous

La compagnie a été encouragée à suivre cette voie en raison de la fascination du public chinois pour les productions Disney qui sont toujours plus présentes dans les premières places du box-office national. En effet, quatre des cinq blockbusters des studios sortis cette année ont connu des bénéfices très élevés, dont le plus notable est Le Livre de la Jungle avec 150,140,000 de dollars engrangés au Box-Office chinois, ce qui est rare pour une maison de production hors territoire. On pourra également noter les performances extraordinaires de Captain America : Civil War (190,429,000 $) et Zootopie (235,591,000 $). Il faut savoir qu’en Chine, il y a une régulation au niveau des importations de films étrangers puisque seulement 34 sont diffusés dans les salles par an. Ajouté à cela, les périodes de « Blackout » (les vacances scolaires…) interdisent la projection de ces films pour ne pas concurrencer les productions nationales.

Cette implantation de Disney en Chine n’est pas anodine. La chaîne Bloomberg, spécialisée dans la finance, a analysé les habitudes de consommation de la population chinoise et a constaté que la Chine connaît une montée des classes moyennes, qui ne regardent pas à la dépense dans le domaine du divertissement et des médias. Par conséquent, ce pays est un marché au potentiel très important pour tirer des bénéfices.

Selon Bob Iger, l’offre proposée sera « quelque chose de si unique dans ce marché que personne ne s’y approche de près » (« we are bringing something that is so unique in this market, no one really comes close »).

Cela nous promet une compétition stimulante entre The Walt Disney Company et son concurrent chinois Wang Jianlin Dalian Wanda Group Co. Remarquons que cette opportunité tombe à pic pour la firme puisque les parts du marché américain, même si elles restent importantes, connaissent une baisse. Ce nouveau territoire permettrait de combler quelques-unes des pertes subies sur le sol américain.

Affiche chinoise Le Livre de la Jungle

Affiche chinoise Le Livre de la Jungle

Pour intégrer le marché chinois, The Walt Disney Company collabore avec le Shanghai Media Group Pictures. Ce grand conglomérat s’occupe de ce qui touche au cinéma et à l’audiovisuel, ce qui permettra à Disney de répondre au mieux aux exigences des spectateurs chinois. Pour débuter ce partenariat comme il se doit, Bob Iger a annoncé la première mise en production d’un film dès cette année. Cependant, aucune information n’a été dévoilée sur le contenu de cette future et première production Disney – Chine.

The Walt Disney Company coproduira des films avec la Chine
Noter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *