Il était une fois à Disneyland Paris…

Publié par Magali Milanini le 22 septembre 2017 | Maj le 13 octobre 2017

Il était une fois à Disneyland Paris est la toute nouvelle web-série de la destination Disney française ! Au vu du succès des différents épisodes de MY SPARKLING 25, qui réunit les youtubeurs français pour les 25 ans du resort, il n’est pas étonnant de découvrir un nouvel essai, porté sur les secrets de la destination… C’est Laurent Cayuela, concepteur écrivain à Walt Disney Imagineering Creative Paris, qui a l’honneur de présenter cette petite émission d’environ 2 minutes…

Il était une fois à Disneyland Paris – Main Street, U.S.A. – « La rue de la nostalgie »

Avant même que Laurent Cayuela se mette à parler, impossible de ne pas deviner l’endroit où il se trouve. En effet, la musique de fond ne peut être que celle de Main Street, U.S.A., la célèbre rue victorienne qui permet d’entrer dans les Magic Kingdom du monde entier (excepté à Shanghai, où elle est remplacée par Mickey Avenue) ! Laurent Cayuela va donc nous en dévoiler les secrets.

Il était une fois à disneyland paris

Mais alors, pourquoi ce choix de rue victorienne ? Et bien parce que c’est une reproduction de la rue principale de la ville où Walt Disney a grandi, c’est-à-dire Marceline, dans l’état du Missouri… Pour les curieux, on retrouve une photo de la Main Street de Marceline dans deux cadres situés sur Central Plaza et à City Hall.

Des différences existent cependant ! En effet, Marceline n’était pas une aussi jolie petite ville. Walt Disney, nostalgique de son enfance, a embelli sa Main Street, U.S.A., afin de la rendre plus magique.

Laurent Cayuela nous accompagne ensuite vers la boutique Disney & Co, véritable honneur au Missouri puisqu’elle nous emmène dans une foire agricole : celle du comté de Pike Country.

Tout au long de la vidéo, on ne peut qu’admirer les merveilles décoratives de Main Street, U.S.A.. Nous vous rappelons donc quelque chose : n’oubliez jamais de flâner un peu le long des boutiques et levez les yeux pour admirer les vitraux des fenêtres, les enseignes des magasins, vous découvrirez de véritables merveilles décoratives…

The Hollywood Tower Hôtel – « Êtes vous superstitieux ? »

Élément central du parc Walt Disney Studios, la Tour de la Terreur est présente dans les autres complexes Disney dans le monde. Toutefois le scénario original tend à disparaître avec la thématisation de ces bâtiments sur le thème des Gardiens de la Galaxie.

Publiée un vendredi 13, la nouvelle vidéo de Laurent Cayuela nous plonge dans l’étrange histoire de l’hôtel.

En effet, le 31 octobre 1939, une fête est organisée au 13è étage du prestigieux hôtel. Mais à 20h05 la foudre s’abat sur le bâtiment faisant disparaître mystérieusement les ascenseurs et cinq passagers. Les horloges de l’hôtel se sont ainsi toutes stoppées a cet horaire. Une digne histoire d’Halloween que vous pouvez vivre au parc Walt Disney Studios.

Loin d’être banal, la tour se distingue des autres bâtiments du parc, plus récents, colorés et dans un style Néo hispanique. The Hollywood Tower Hotel quand à elle épouse un style Pueblo Deco combinant Art Déco et motifs amérindiens. Vous retrouverez d’ailleurs les lances des amérindiens dans les grilles entourant le bâtiment. De même, la nature est représentée de par les vagues autour de la fontaine et les fleurs symbolisée par les lampadaires.

Bien entendu, étant hanté et abandonné, l’hôtel est tombé en désuétude. D’ailleurs de nombreux objets ont été abandonnés dans la précipitation. Dont le journal du jour, oublié sur le canapé de l’entrée.

Le saviez-vous ? Le décor de l’Hollywood Tower Hôtel est inspirée de la série : La 4è dimension (The Twilight Zone) dont chaque épisode se clôturait par une chute. En témoigne notamment une lettre adressée à Victoria West, personnage de la série qui se croit réel alors qu’elle n’est que fiction.

Alors oserez-vous prendre part à ce terrible scénario ?

Il était une fois à Disneyland Paris…
5 (100%) 4 votes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *