A l’occasion de notre Radio Disney Live : Fête Noël !, nous avons eu la chance de recevoir trois interviews de la part de Disneyland Paris. La première, d’Emmanuel Lenormand, en dévoile davantage sur le vingt-cinquième anniversaire. La seconde, de Juan Fuentes, nous plonge au cœur de la magie de Noël à Disneyland Paris. Et la troisième, de Louisa Kriouche, nous introduit la future Saison de la Force.

Interview d’Emmanuel Lenormand pour le vingt-cinquième anniversaire

Bonjour Emmanuel Lenormand, pouvez-vous commencer par vous présenter à nos auditeurs ?

Je suis Emmanuel Lenormand, vous l’avez dit, et j’ai la chance de travailler pour Disney, ça va faire 25 ans, et je suis metteur en scène. Je m’occupe de tous les spectacles, bien que nous sommes plusieurs à le faire, et également des saisons, des événements…

offre sejour disneyland paris

Depuis combien de temps travaillez-vous sur ce 25ème anniversaire ? Est-ce votre plus gros projet ?

Pour être très franc, on commence très tôt, et j’ai presque envie de dire qu’au lendemain des festivités du 20ème anniversaire, on a commencé à se dire “qu’est-ce qu’on va faire ?”, parce qu’évidemment, il y a tout un process de réunion, de brainstorming, d’écriture… Il y a tout un travail de réflexion, de recherche artistique, ensuite, il y a la phase du travail sur le design (à quoi ressemblera la nouvelle parade, comment sera tel spectacle…), puis on va travailler dans le détail (les costumes). Vient ensuite le process d’auditions : il y a vraiment énormément de travail ! Les gens peuvent penser qu’on s’y prend seulement un an avant, pas du tout ! On commence vraiment 5 ans en amont.

Pour le plus gros projet, j’ai eu de la chance d’être très gâté à Disneyland Paris : je suis Monsieur Halloween, je m’occupe également de certaines choses pour Noël. Bien sûr, vu l’ampleur du 25ème anniversaire, c’est effectivement mon plus gros projet mais on les aime tous à égalité. Halloween vient de finir, on a eu un temps extraordinaire, le public était présent, c’est un projet qui me tient à cœur. Par moment, vous allez vous retrouver avec un petit événement, qui va passer inaperçu pour beaucoup de gens, mais moi je les traite de la même façon. Mais effectivement pour le 25ème anniversaire, il y a du boulot !

Le 25ème anniversaire ne risque-t-il pas de bouleverser les saisons à Disneyland Paris ?

C’est ça qui est magique avec Disney ! C’est que la célébration normale d’un anniversaire ne dure qu’une journée : c’est une journée plein de messages, d’attentions, de coups de fils. À Disneyland Paris, c’est 365 jours, et c’est ce que je suis heureux de dire : on fait les choses en grand à Disney ! Si on a loupé un jour, le lendemain on revient et ce sera le même programme.

Il n’y aura pas moins de choses car c’est un lundi, ou un samedi ou un dimanche : cette envie de faire la fête, c’est tous les jours !

C’est une année de célébration, mais ce n’est pas pour ça qu’on ne fera pas de clins d’œil à Noël et Halloween, car ce sont des moments très forts qui rythment nos années. Mais, c’est vraiment une année de fête, de célébration !

Pouvez-vous nous résumer le 25ème Anniversaire en 3 mots ?

Je vais le dire en 3 lettres “W-O-W”!

J’ai eu la chance d’être là depuis 25 ans, donc j’ai vécu le 1er anniversaire avec Roy Disney devant le “Château-gâteau” ; j’ai vécu le 5ème anniversaire avec le Carnaval des Fous, le 10ème avec l’ouverture des Walt Disney Studios ; le 15ème anniversaire avec la nouvelle parade (avec Miley Cyrus), sans oublier le 20ème… Je suis un peu un dinosaure. On a toujours fait des choses énormes pour les anniversaires, mais j’ai vraiment le sentiment qu’on s’est surpassés pour le 25ème anniversaire ; d’où le “WOW”.

En 3 mots ? “Venez vite nombreux !”. C’est dur de n’en trouver que 3, mais je sais que si en regardant un spectacle Disney on fait “WOW”, ça remplace tous les mots de la Terre.

Pouvez-vous nous parler de la Disney Stars on Parade?

Quand on réfléchit à ce qu’on va faire pour fêter un anniversaire, on se dit : “est-ce que c’est le soir ? le matin ? Est-ce une cérémonie d’ouverture ? On passe un peu partout… donc il y a plusieurs choses ; mais le point culminant à Disneyland Paris (et dans tous les Parcs Disney du Monde) c’est la Parade, car par moment vous pouvez la jouer devant 40, 50, 60.000 personnes, c’est un rendez-vous à ne pas manquer !

On avait créé une toute nouvelle parade pour le 15ème anniversaire ; et également une autre pour le 20ème anniversaire, mais c’était une parade revue et corrigée, j’ai même envie de dire réadaptée : on avait changé des chars, des couleurs. Mais là, on s’est dit : « 25 ans, c’est une nouvelle ère qui commence ! ». Il y aura une toute nouvelle parade, avec des chars incroyables, et on s’est dit “on va un peu sortir des sentiers battus” : on a souvent ces gros chars, avec des formes rectangulaires, et bien sûr, tous racontent une histoire.

La Parade du 15ème anniversaire racontait deux histoires : une à l’avant et une à l’arrière du char ; c’était une autre façon de voir les choses. Pour le 25ème, on s’est dit : qu’est-ce qu’on va faire pour changer ?”. Je pense que l’œil du public va vraiment être interpellé à chaque seconde ! Aucun char ne ressemble à un autre, que ce soit par leurs formes ou leurs histoires. Il y a plein de choses différentes dans cette parade : il y a des effets spéciaux qu’on a encore jamais vus.

Pour l’histoire : Mickey, Minnie, Donald, Daisy, Tic et Tac, Dingo ouvrent la parade sur un char phénoménal, magnifique : dans le style steampunk (l’ancien futur, l’ancien nouveau) : couleurs Jules Verne, de Discoveryland : machine infernale, à remonter le temps, des loupes… Tous ces personnages ont des costumes magnifiques qui nous invitent à voyager avec eux, à ouvrir le grand livre à histoires. Tic et Tac ont une longue-vue immense qui se dirige vers la suite de la parade et donc nous invitent à un voyage scientifique à travers les histoires Disney.

Pour créer une nouvelle énergie, nous avons travaillé avec nos homologues américains, pour une nouvelle chanson – je sais que les visiteurs sont très sensibles aux tubes Disney – et ce sera cette nouvelle chanson  : “Look in the Stars”. Je n’ai pas peur de dire que ce sera assez inédit, assez inhabituel : je pense que ça va vraiment marquer le 25ème anniversaire avec une nouvelle touche musicale qui va vous donner envie de danser toute l’année.

Visuel 25 ans disneyland parisAurons-nous droit au retour d’une musique qui varie selon les chars dans la future parade ?

On a effectivement une nouvelle chanson iconique, qui parle du 25ème anniversaire, de l’envie de faire la fête. Dans cette musique, s’intégreront des musiques propres à chaque char ; avec les plus grandes musique Disney relatives à chaque histoire. C’est quelque chose presque de subliminal parce qu’on a un système audio sur le parc qui est génial, et qui permet que le visiteur, sans s’en rendre compte, entende cette chanson, entende des notes, et on passe d’une musique à l’autre. C’est vrai qu’on ne l’avait pas fait pour le 20ème anniversaire, d’un commun accord, et on avait opté pour rester sur “Magic Everywhere”, que j’adore. Là, on est reparti sur la diversité pour offrir une nouvelle expérience à nos visiteurs.

Au total, combien d’heures de travail vont représenter la création des costumes du 25ème anniversaire ? Mickey et ses amis auront-ils des nouvelles tenues de gala ?

Pour les costumes, c’est encore un peu tôt pour en parler ; on est encore dans une phase de fabrication. Quand on ouvrira la parade fin mars, on pourra comptabiliser les heures de travail. Ce que je peux vous dire, c’est qu’on travaille déjà dessus depuis au moins 2 ans ; parce que les costumes, ce n’est pas seulement “on dessine un costume et on le fait” ! Il y a toute une période de prototype, d’essayage. Parfois, ce que vous faites en dessin ne fonctionne pas sur le rendu final. Il y a des allers-retours incessants entre les ateliers et les designers pour obtenir le meilleur résultat.

Pour Mickey et ses amis : oui évidemment, ils auront de nouveaux costumes, une tenue de gala aux couleurs du 25ème : le bleu et l’argent. Ils ne les porteront pas dans la parade, mais dans les spectacles ou dans les rencontres avec les visiteurs.

On a la chance de travailler en synergie avec les équipes “Food”, les équipes “Merchandise”, donc on pourra retrouver tous ces costumes sur les différents produits ; on est une grande famille et c’est ce qui fait la cohérence !

Disney Illuminations reprendra-il des éléments de Disney Dreams! ?

Disney Illuminations, c’est un tout nouveau spectacle, de nuit, de projection : on garde l’infrastructure, mais on va y raconter une toute nouvelle histoire. La technologie s’est encore améliorée, avec des progrès tous les ans. Ce sera un très beau spectacle, avec de la pyrotechnie, de la projection. On retourne au classique, avec Mickey en grand maître de cérémonie, qui sera la trame de cette nouvelle aventure. Ce que je trouve intéressant dans cette nouvelle façon de concevoir, c’est qu’on a eu envie de raconter d’autres histoires jamais abordées dans le Parc, comme par exemple Star Wars, Pirates des Caraïbes, avec un clin d’oeil aussi à la Belle et la Bête – je sais que les français y sont très attachés. Et on suit avec plaisir la synergie de ce qui se passe au cinéma et on est toujours au coeur de l’actualité pour justement être cohérent avec ce que les gens voient au cinéma et pour que lors de leur visite, ils puissent vivre l’aventure.

Était-ce une volonté artistique de remettre Mickey au cœur des festivités?

Déjà, j’ai envie de dire : on a jamais enlevé Mickey de tout ce qu’on faisait !

Mickey est toujours Mickey, c’est notre ambassadeur ! C’est l’icône de l’image Disney ; à chaque fois, on l’appelle et il est fidèle au rendez-vous. Il est dans la Parade, dans Disney Illuminations, dans le spectacle du matin sur Castle Stage (sur la place du Château) car c’est un incontournable. On est très sensible à ce que les visiteurs attendent tous les jours ; on fait beaucoup d’enquêtes pour savoir ce qu’ils veulent et s’il n’y a pas Mickey, ils ne sont pas contents. Mickey fait partie de la fête, c’est très important de l’avoir en surprise dans les différentes animations.

L’Étincelante Valse des Princesses reprendra-t-elle la formule des Voeux Royaux de Noël ?

Tous les jours, nous aurons ce rendez-vous incroyable, avec cette valse étincelante des princesses. J’ai envie de dire “oui” et “non” ; “oui” parce que, évidemment, c’est un rendez-vous avec plusieurs princesses, on reste sur le même format ; sauf que là, on a voulu travailler avec des auteurs ; on a voulu offrir une nouvelle façon de présenter nos princesses qui viennent pour cette valse. Ce Château est incroyable, c’est un décor naturel : on peut s’imaginer dans les jardins de Le Nôtre à Versailles. Venez découvrir ce rendez-vous, ce sera charmant de le découvrir en live et de voir comment on a pu les présenter autrement. C’est un rendez-vous qui va ravir petits et grands.

La princesse Vaiana sera-t-elle intégrée dans l’Étincelante Valse des Princesses ?

Nous cherchons vraiment la cohérence dans nos conceptions de spectacles ; on est devant un château médiéval ; Vaiana, c’est une jeune fille vivant dans les îles, mélanger trop les histoires pourrait peut-être être confus pour le visiteur. Donc non, elle ne sera pas dans la cérémonie quotidienne.

Quel est le plus gros défi dans les préparatifs de ce 25ème anniversaire ?

Le plus gros défi c’est un défi d’équipe, au niveau des équipes, au niveau de tous ces corps de métier travaillant tous les jours pour offrir le meilleur aux visiteurs. Là, depuis notre conversation, on a évoqué beaucoup de choses et beaucoup de ces choses ouvriront en même temps : il faut que tout soit parfait et tout soit à l’heure, et comme on l’avait imaginé. C’est le plus gros des défis avec tous ces corps de métier qui travaillent d’arrache-pied pour que fin mars, on offre le plus beau des anniversaires à nos visiteurs.

Au-delà, il y a aussi le défi de vouloir émouvoir nos visiteurs, vouloir les surprendre : il y a la technique, le savoir-faire Disney et les nouvelles technologies, sans jamais enlever l’émotion ; je pense que l’émotion a été le premier mot lorsque nous avons travaillé sur le 25ème anniversaire : celle qu’on procurera aux visiteurs devant nos spectacles, nos parades !

Merci à vous, et rendez-vous très bientôt pour faire la fête !

Interview de Juan Fuentes pour Noël

Juan, pouvez-vous nous présenter votre métier à Disneyland Paris?

Je suis Juan Fuentes, je suis metteur en scène à Disneyland Paris. Mon travail consiste à réaliser des concepts pour le parc et les mettre en scène pour les faire découvrir à nos visiteurs.

Où allez-vous puiser l’inspiration des nouveaux chars de la Parade de Noël Disney ?

Nous nous inspirons directement de l’histoire qu’on veut raconter, à partir de là, pour que ce soit visible : on essaie de suivre le récit, et en fonction de ça, on travaille en collaboration avec les designers pour recréer ces histoires dans nos parcs !

La Parade de Noël Disney s’étoffe d’année en année, la composition d’une musique inédite (comme Vive la Vie) est-elle à l’étude ?

Pour le moment, ce n’est pas prévu pour la Parade de Noël Disney, qui vient d’intégrer deux nouveaux chars ; elle restera comme elle est.

Quel est l’avenir de Disney Dreams! fête Noël avec l’arrivée de Disney Illuminations ?

Disney Illuminations restera pendant toute la période du 25ème anniversaire, donc Disney Dreams! fête Noël ne sera pas au programme pour 2017.

Cela représente-il toujours une tâche très ardue de métamorphoser le Parc Disneyland d’Halloween à Noël, ou est-ce plus facile avec les années ?

C’est toujours un peu la course contre la montre pour changer d’une saison à l’autre, mais même avec l’habitude, on ne peut pas savoir ce que nous réserve le démontage d’une saison et le remontage d’une autre. On s’applique vraiment pour que le visiteur ne le ressente pas : on fait au plus vite!

Comment se déroule la collaboration avec The Walt Disney Company France, afin de pouvoir proposer du contenu “Vaiana – la Légende du Bout du Monde” avant sa sortie (meet’n’greet, merchandise…) ?

The Walt Disney Company France est en charge d’assurer la sortie du film au cinéma en France et son adaptation en français : par exemple, quand Anthony Kavanagh prête sa voix à Maui. À Disneyland Paris, nos visiteurs ont la chance de rencontrer en chair et en os leurs personnages préférés. En préparant l’arrivée de notre nouvelle héroïne Vaiana, nous avons travaillé avec les équipes de Merchandise et Décoration pour que nos visiteurs puissent la rencontrer ; d’ailleurs je vous invite à venir la voir.

Interview de Louisa Kriouche pour la Saison de la Force à Disneyland Paris

Bonjour Louisa, pouvez-vous nous présenter votre métier à Disneyland Paris?

Avec plaisir ! Bonjour à toutes et à tous chers auditeurs, je suis Louisa Kriouche je suis metteur en scène à Disneyland Paris, et plus précisément pour la Saison de la Force, accompagnée d’Aurélien Berda et de Serge Kiprioti.

Quels sont les plus grands défis qu’implique le travail d’un produit “Star Wars” ?

Il y en a pas mal, je vous l’avoue : travailler sur une saga mythique comme Star Wars implique une grande rigueur. Il faut respecter au mieux les standards des 7 épisodes, sans en oublier un seul. Depuis plus de 40 ans, Star Wars ne cesse de compter de fans, tout autour du monde : on a voulu les contenter comme il se doit.

Depuis combien de temps travaillez-vous sur le projet ? Comment cela s’est-il initié ?

Depuis plus d’un an on travaille sur ce projet, on est parti sur une envie de célébrer la saga Star Wars sur l’un de nos deux parcs. Le Parc Walt Disney Studios s’est avéré être l’endroit le plus adéquat.

La chronologie très particulière de l’univers Star Wars n’est-elle pas un frein au travail artistique ?

Ce n’est pas un frein, c’est plutôt un moteur. La chronologie bien particulière de la saga nous a nourris et nous a aidés dans la création des animations et dans la construction de ce spectacle.

Quelles sont les différentes animations aux réjouissances de la saison ?

Pour la Saison de la Force, ça va se diviser en deux grandes parties :

Tout d’abord, des rendez-vous importants dans la journée :

  • un premier rendez-vous avec la Marche du Premier Ordre, guidé par l’incontournable Captain Phasma.
  • Un spectacle à ne pas manquer qui célébrera les personnages de l’univers Star Wars, qui s’appellera “Star Wars : une Galaxie Lointaine, très lointaine”.
  • Nos visiteurs auront l’occasion de voir en live sur scène, Chewbacca, Dark Vador et le nouveau méchant Kylo Ren.

Enfin, vous aurez un rendez-vous spectaculaire le soir, avec Star Wars : la célébration galactique. Ce spectacle incroyable va parler de tous les thèmes qui font de cette saga une saga unique : l’amitié, les héros, la Force et son Côté Obscur. On va ajouter à ça des effets spéciaux : de la pyrotechnie impressionnante et un son à 360° qui va permettre à nos visiteurs une expérience immersive. Je ne vous en dis pas plus et je vous donne rendez-vous le 14 janvier pour découvrir tout cela.

Les visiteurs pourront-ils avoir un avant-goût d’une rencontre avec les Personnages, avant le point-photos à Discoveryland ?

En effet, j’ai entendu dire que des Stormtroopers seraient à la recherche de membres de la Résistance, alors attention à vous, chers visiteurs, quand vous allez traverser Production Courtyard…

Une synergie avec les équipes “Restauration” est-elle envisagée pour la Season of the Force ?

Oui, effectivement, une synergie avec les équipes de Restauration est envisagée pour la Saison de la Force, comme pour chacune de nos saisons. On essaye de tous travailler ensemble, pour le bien d’un projet, d’un spectacle ou d’un festival.

Quel univers est le plus intéressant à travailler (artistiquement parlant) : le côté obscur ou la force des Jedis ?

J’aimerais vous dire que j’ai un côté préféré, plus qu’un autre ; eh bien non : les deux côtés sont très intéressants. J’ai même envie de dire qu’ils s’équilibrent, et comme le dit Maitre Yoda : “Toujours par deux ils vont”.

Vous êtes-vous inspiré de ce qui se fait dans les autres Parcs Disney du Monde pour créer cette Season of the Force ?

Bien évidemment, en tant que créatifs, on aime se nourrir de tout ce qui se fait d’un point de vue artistique, dans les autres Parcs et même ailleurs, surtout quand il s’agit de Star Wars. La Saison de la Force est une saison inédite à Disneyland Paris, effectivement. Pour le spectacle nocturne, nous avons repensé tout Production Courtyard afin d’accueillir ce son et lumière. D’autre part, la structure unique du Hollywood Tower Hotel est utilisé pour le spectacle Star Wars : la Célébration Galactique.

La “Season of the Force” est-elle vouée à évoluer ? À prendre part dans les deux parcs ?

À Disneyland Paris, nous aimons offrir de la nouveauté à nos visiteurs. Je ne vous cache pas que ça me tiendrait vraiment à cœur ; pour le moment, on n’en est pas encore sûr donc je vous donne rendez-vous l’année prochaine pour le découvrir.

Merci à vous de m’avoir écoutée et à très bientôt ! Je vous donne rendez-vous à toutes et à tous le 14 janvier pour la saison de la Force !