Minnie Mouse : princesse un jour, princesse toujours

Publié par Camille Esteve le 13 avril 2018 | Maj le 13 avril 2018

Célèbre et adorable compagne de Mickey Mouse, titulaire de sa propre étoile sur le Hollywood Boulevard depuis janvier 2018, notre petite Minnie a une carrière cinématographique bien remplie. Créée en 1928, Minnie est apparue dans pas moins de 83 courts-métrages, 3 séries télévisées et 5 longs-métrages d’animation. Sa douceur, sa féminité et sa gentillesse ont fait d’elle un personnage très populaire sur les parcs d’attraction, au point d’avoir été choisie pour mener la Team Pirates à l’occasion du Festival Princesses et Pirates à Disneyland Paris. Mais au fond, Minnie n’aurait-elle pas plutôt l’âme d’une Princesse ? Radio Disney Club a mené l’enquête et revient sur tous les rôles de princesse tenus par Minnie Mouse !

Les premiers rôles de princesses de Minnie

Qui dit « princesse » dit bien entendu jolies robes, élégance et prince charmant ! Si Minnie a bien souvent eu droit aux rôles de demoiselle en détresse  (au caractère toutefois bien trempé), sous formes diverses et variées, elle a toujours pu compter sur Mickey pour venir la délivrer !

Mickey au Moyen-Âge

Mickey au Moyen-Âge (Ye Olden Days) – 1933

Et c’est en 1933 qu’elle obtient son premier rôle de princesse ! Dans le court-métrage musical en noir et blanc (colorisé en 1991), intitulé « Mickey au Moyen-Âge« , Minnie incarne la fille d’un roi riche et puissant. Ce dernier souhaite la marier de force à un prince arrogant et sot (interprété par Dingo). Mais Minnie refuse cette alliance et est enfermée avec sa dame de compagnie (Clarabelle) dans le donjon. Fort heureusement, Mickey, pauvre troubadour, assiste à la scène et délivre la princesse, mais il est surpris par le roi. Condamné à la guillotine, Mickey est finalement épargné suite aux supplications de Minnie, qui implore son père d’accepter un duel entre le prince et le troubadour. Le roi accepte et Mickey gagne le duel grâce à sa ruse et son agilité. Triomphant, il obtient la grâce du roi et épouse Minnie !

Le Brave Petit Tailleur

Le Brave Petit Tailleur (Brave Little Tailor) – 1938

Toujours vêtue de la robe et du chapeau typiques de l’époque médiévale, Minnie est là encore fille d’un roi qui, cette fois-ci, recherche un chevalier capable de tuer le géant qui terrorise son village. Malheureusement, aucun homme, aussi brave soit-il, n’ose défier le géant monstrueux. Suite à un quiproquo malencontreux, Mickey, simple petit tailleur, fait l’objet d’une rumeur qui le décrit comme un véritable tueur de géants. La rumeur parvient finalement aux oreilles du roi qui promet la main de sa fille à Mickey si celui-ci les débarrasse définitivement du monstre. D’abord décidé à renoncer, Mickey accepte finalement lorsqu’il aperçoit la belle Minnie. Là encore, sa malice et son intelligence lui permettront (non sans difficultés) de terrasser le géant. Le court-métrage s’achève sur le mariage heureux de Mickey et Minnie.

Minnie en princesse classique

Mickey, Donald, Dingo : Les Trois Mousquetaires

Mickey, Donald, Dingo : Les Trois Mousquetaires (Mickey, Donald, Goofy : The Three Musketeers) – 2004

Le long-métrage d’animation Les Trois Mousquetaires (librement inspiré du roman à succès d’Alexandre Dumas) se déroule en France. Minnie y incarne la Dauphine de France qui, cette fois-ci, ne vit pas sous l’emprise paternelle. Elle vit seule avec sa dame de compagnie (Daisy) et entend administrer son royaume et sa vie sentimentale comme elle l’entend. Elle ignore cependant que Pat, le Capitaine des Mousquetaires, complote pour prendre la place de Minnie sur le trône. Lorsque celle-ci lui ordonne de lui offrir les services de mousquetaires en tant que gardes du corps, Pat lui envoie trois valets déguisés en mousquetaires : Donald, Dingo et Mickey, qui ont toujours rêvé d’intégrer la garde royale. Lorsque la supercherie de Pat est révélée, les trois mousquetaires se liguent contre Pat et ses sbires pour sauver la princesse, qui fait d’eux de véritables mousquetaires.

Ici, le caractère de Minnie s’affirme. Elle est certes une princesse, mais tient à conserver sa liberté et se fiche de savoir que Mickey n’est qu’un roturier. Elle l’aime, point final. De même, elle tient tête à Pat sans aucune crainte et s’affranchit quelque peu de son image permanente de demoiselle en détresse. Elle n’en demeure pas moins très élégante, vêtue d’une robe et d’une cape de style classique. Sa coiffe médiévale a également cédé la place à une véritable couronne, symbole de pouvoir.

La Maison de Mickey Minnirella

La Maison de Mickey Saison 4 Episode 9 Cendri-Minnie (Minnie-rella) – 2014

Dans cet épisode de la série en images de synthèse, La Maison de Mickey, Minnie s’endort en pleine séance de ménage et rêve qu’elle devient une véritable princesse ! Vêtue d’une belle robe rose bonbon et d’un diadème orné d’un nœud rose, elle s’imagine en train de danser au bal, aux côtés de son prince charmant (bien entendu interprété par Mickey).

Cet épisode est un hommage à l’une de nos princesses Disney favorites ! La tenue de prince de Mickey rappelle fortement celle du Prince Henri dans Cendrillon, quand à la robe de Minnie c’est la réplique exacte de la robe rose que Cendrillon voulait porter au bal, avant qu’elle ne soit déchirée par ses demi-sœurs. Par ailleurs, le titre de l’épisode en version originale est « Minnie-rella », contraction de « Minnie » et « Cinderella », soit le nom anglais de Cendrillon. En version française, son nom est « Cendri-Minnie« . D’autres clins d’œil apparaissent au cours de l’épisode : Clarabelle devient la Marraine la Bonne Fée, Dingo est le Cocher, Ludwig Von Drake le Grand Duc et Tic et Tac incarnent les souris Jack et Gus. Une fois réveillée, Minnie confie son rêve à Mickey, qui lui répond qu’elle sera toujours sa princesse…

Minnie est aussi une princesse moderne !

Heureusement pour Minnie, une princesse peut explorer des lieux et des époques différents ! Aussi, notre charmante petite souris a eu l’occasion d’incarner des princesses plus modernes que les précédentes :

Le Tour du Monde en 80 jours

Le Tour du Monde en 80 Jours avec Mickey (Around the World in Eighty Days) – 2005

Basé sur le roman de Jules Verne, le moyen-métrage du Tour du Monde en 80 Jours narre l’histoire de Mickey et Dingo qui acceptent le pari complètement fou de réussir un tour du monde en seulement 80 jours. S’ils relèvent le défi, ils pourront bénéficier d’un héritage important qui leur permettra de sauver un orphelinat. En pleine révolution industrielle, ils empruntent de nombreux moyens de transports et font face à différentes péripéties (à l’image de Phileas Fogg et Passepartout dans l’œuvre originale) et explorent de nombreux pays. Au cours d’une halte en Inde, ils assistent par hasard à une cérémonie curieuse au cours de laquelle une princesse orientale doit subir un mariage arrangé. Cette princesse est bien entendu Minnie qui est heureusement sauvée par Mickey et Dingo. Elle les accompagne alors pour le reste de leur voyage qui s’achève avec succès. Le défi est relevé, l’orphelinat sauvé et Mickey et Minnie se marient et vivent heureux.

Là encore, Minnie incarne une princesse au caractère bien trempé qui, dès sa première apparition, affiche un air déterminé et colérique, qui contraste avec sa douceur habituelle. Au lieu de la robe et de la couronne classiques, elle revêt un sari, un voile et des bijoux orientaux traditionnels. Cette tenue aux allures plus modernes n’est pas sans rappeler celle de la princesse Jasmine (Aladdin). Et comme elle, Minnie se montre forte, sûre de ce qu’elle veut mais aussi bienveillante et empathique.

Minnie Leia

Minnie Mouse aux Hollywood Studios – Walt Disney World

Bien entendu, côté parcs, Minnie n’a pas hésité à se parer du costume de la plus intrépide des princesses : la princesse Leia, issue de la saga Star Wars. Vêtue de sa robe blanche métallisée et de la célèbre coiffure de Carrie Fisher, Minnie Mouse a préféré incarner une princesse, plutôt qu’un pirate de l’espace, aux Hollywood Studios de Walt Disney World ! Et elle a eu bien raison, car elle rappelle ainsi qu’une princesse n’est pas nécessairement un petit être fragile sans défense mais peut être au contraire une guerrière téméraire, intrépide et bien décidée à atteindre ses objectifs !

Alors, Minnie ? Ne serais-tu pas plutôt une princesse dans le fond ?

Minnie Mouse : princesse un jour, princesse toujours
5 (100%) 3 votes
1 commentaires sur "Minnie Mouse : princesse un jour, princesse toujours"
  1. Cialischeap

    les quatre mousquetaires étaient au top mais notre mousquetaire Christine Daratagnan à été impressionnante de facilitée et daisance. Grand sourire pour tous à larrivée, des photos suivront bientôt. Et un vrai challenge et du mérite pour chacun, pour différentes raisons. bravo encore et lAmicourse à été dignement représentée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *