Raya et le Dernier Dragon : décryptage de la bande-annonce !

Publié par Fiona Rodrigues le 22 octobre 2020 | Maj le 22 octobre 2020

Prévu pour une sortie au cinéma le 31 mars 2021, Raya et le Dernier Dragon ne cesse de nous surprendre ! Entre son histoire très bien ficelée et ses images de qualité, rien n’est fait pour nous laisser de marbre. Mais qui est vraiment Raya, la nouvelle héroïne des studios Disney ?

Une affiche aux multiples sens pour Raya et le Dernier Dragon

La découverte d’une nouvelle héroïne

Tout d’abord, la première affiche officielle de Raya et le Dernier Dragon reste très mystérieuse. Nous sommes face à une silhouette, tête baissée qui nous laisse sur notre faim. On remarque toutefois l’espièglerie de Raya par son petit sourire en coin, qui laisse présumer la malice qui l’habite. Intrépide et libre, Raya fait partie des héroïnes Disney qui ont un fort tempérament. Et cela se remarque dès les premières images de la bande annonce. Cependant l’affiche ne laisse que très peu percevoir l’histoire qui se trame autour du personnage principal. On ne peut que créer des suppositions autour de ses vêtements, de sa carnation ou des détails présents sur ses habits et accessoires.

L’art du détail

Comme à chaque nouvelle sortie des studios Disney, les détails sont de plus en plus époustouflants. Que se soit au niveau de ses vêtements, ou bien des reflets sur son visage ou ses cheveux, rien ne manque. Tous ces effets de lumière sont là pour recréer le plus fidèlement possible ce qui existe dans la nature. Pour continuer dans les détails, c’est du côté des habits qu’ils sont aussi très flagrants. Si l’on regarde précisément son encolure, les fils des broderies bleues sont perceptibles. De même pour la texture de son manteau, dont on remarque le tissage nettement.

Raya et le Dernier Dragon

Rien n’est laissé au hasard. En effet, même la pluie est très bien représentée, au point où l’on aurait presque la sensation de sentir cette dernière qui ruissèle sur nos épaules, comme sur celles de Raya. On remarque également le sens de la pluie et la perspective des gouttes qui entourent la belle jeune femme.

Des airs de ressemblance flagrants

On ne peut cependant pas nier les airs de ressemblance entre Raya et Mulan, les deux héroïnes Disney ont l’arir très proches. C’est aussi par son caractère, que la jeune femme nous rappelle le tempérament guerrier de Mulan et son audace. Il ne faut d’ailleurs pas longtemps pour comprendre que Raya n’a peur de rien, et surtout pas de se battre pour parvenir à son but.

De plus, l’épée et sa position sur l’affiche sont aussi très tape-à-l’œil, comme le fut celle de Mulan sur la pochette des cassettes vidéo lors de sa mise en vente. Les deux mains posées l’une sur l’autre sont aussi similaires à la scène où Mulan est face à un village détruit. Mais un détail est surtout à noter au niveau des ressemblances : la partie haute de l’épée qui constitue le manche représente deux dragons qui ont la même forme que la tête de dragon de l’épée de Mulan.

Décryptage des premières images de Raya et le Dernier Dragon

Un temps pour la découverte

Les premiers instants de cette vidéo de promotion sont cruciaux dans la compréhension de l’histoire qui se présente à nous. Les images se succèdent rapidement, pour apporter une dimension dynamique à ce film d’animation et d’aventure. Dans un second temps on découvre un personnage masqué, et au vu de ce que l’on entend (Raya parle de son entraînement), de l’âge de l’héroïne dans ce morceau de la bande-annonce et de son combat avec lui, on peut supposer qu’il puisse être son mentor.

De l’enfance à l’âge adulte

Comme dans beaucoup d’histoires, la quête du protagoniste est la quête de toute une vie. Cette passion commence donc dès le plus jeune âge, lorsque le caractère du personnage et ses intentions se dévoilent, jusqu’à ce que ces dernières deviennent une obsession dont on ne peut pas faire abstraction. D’après ces premières images dans lesquelles on voit Raya à deux âges différents, nous verrons Raya passer de l’enfance à l’âge adulte, ce qui nous aidera à comprendre toute la subtilité de sa quête. On sent que Raya tient énormément à son épée, et qu’elle est pleinement excitée de l’avoir en sa possession. Tout au long du film, on peut s’attendre à ce que le personnage évolue également intérieurement. En effet, par ses aventures et péripéties, Raya va certainement gagner en maturité, ce qui l’aidera à comprendre toute la subtilité qu’il lui sera nécessaire pour restaurer l’harmonie sur sa terre natale.

Un univers irréel et fantastique

Pour ne pas déroger à la règle Disney, Raya est accompagnée par un animal de compagnie, qui grandit en même temps que l’héroïne. C’est ainsi que Tuk Tuk apparaît dès le début de la bande annonce, en nous faisant rire par sa naïveté. On le retrouve d’ailleurs plus loin dans la vidéo, lorsque la jeune femme lutte pour le pousser, tout cela avec une grande touche d’humour.

Pour ce qui est du paysage, cet univers irréel est marqué de nombreuses références culturelles, inspirées de l’Asie du Sud-Est. Cela peut aussi être un rappel avec les dragons, très présents dans la culture asiatique.

Malgré des visuels très sombres, on découvre facilement l’ambiance de cette terre inconnue jusque là. Elle nous attire par ailleurs à entrer dans l’histoire, puisqu’elle coïncide avec les tenues et tout l’ensemble des détails présents. Rien n’est laissé au hasard, et il n’y a pas de faux pas du point de vue de l’univers tout entier.

Une sortie sur grand écran pour Raya et le Dernier Dragon

Un avant goût prometteur

Que ce soit du côté visuel, ou du côté de la trame de l’histoire, cette première vidéo nous laisse en émoi et nous donne envie de rentrer dans ce nouvel univers fantastique. Si l’on devait comparer Raya à une autre princesse Disney que Mulan, ce serait sans nul doute vers Vaiana que notre choix irait. Elles font partie de ces personnages principaux qui n’ont pas froid au yeux lorsqu’il s’agit de brandir une épée et de partir à l’aventure seules.

Raya et le Dernier Dragon

La qualité de dessin par ordinateur, mais aussi des images donne grandement envie de plonger dans l’univers novateur de Raya. On ressent directement où l’intrigue va nous mener, dès les premières minutes de la bande annonce.

Les dragons à l’honneur

La quête principale de notre guerrière est bien sûr un dragon. Mais son voyage sera long et Raya comprendra que le dragon seul ne peut pas être la clef de l’humanité sans d’autres éléments à ses côtés. Cependant, les dragons ont bel et bien disparu. Ce qui n’est pas du goût de Raya. La jeune guerrière est déterminée à trouver l’unique et ultime dragon qui vit ici, et cela, malgré tous les obstacles qui seront sur son chemin. Le mystère autour du dragon reste pour le moment encore bien gardé. On ne sait pas à quoi ce dernier ressemble, ni s’il est plus proche des dragons ailés ou des dragons marins. Mais quelle est donc cette force maléfique qui fît s’éteindre les dragons au profit des humains ? Certains parlent déjà de Druuns

Une culture à découvrir

Tout comme dans un pays classique, celui de Kumandra est composé de plusieurs régions ou royaumes. Cependant les cinq qui composent ce monde imaginaire sont le résultat d’une force maléfique, qui divise un peuple en clans, et cela depuis déjà cinq siècles. On remarque également que le pays de Kumandra s’est divisé, avec le temps, en cinq royaumes bien distincts. Ces royaumes sont régis chacun par un chef de clan, qui n’aspire pas forcement aux idées des autres gouverneurs voisins. Peut-on alors croire à une guerre de clans, dont Raya serait la clef pour reconstruire ce pays, morcelé par la disparition des dragons ?

Alors que pensez-vous de notre nouvelle héroïne ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *