The Castle Hub : une plateforme entre les start-up et Disneyland Paris

Publié par Mégane Loisel le 23 août 2018 | Maj le 23 août 2018

Créer de la magie, ne pas décevoir les attentes des visiteurs, assurer le bien-être des salariés, ne sont que trois points d’une longue liste d’exigences à laquelle doit répondre Disneyland Paris. Pour autant, le Resort parisien ne saurait se passer de ses partenaires afin d’accomplir toutes ces missions. C’est pourquoi a été lancé The Castle Hub : innover ensemble c’est mieux ! Présentation d’une recherche de partenaires un peu particulière.

the castle hub

The Castle Hub, qu’est-ce que c’est ?

Véritable porte d’entrée à la collaboration, The Castle Hub est une plateforme en ligne sur laquelle les start-up peuvent s’inscrire gratuitement, proposer leurs solutions commercialisées, répondre à des appels à candidature ou participer à des concours. Tout cela dans l’unique but de construire une relation commerciale avec Disneyland Paris. Il s’agit donc pour les start-up de se faire connaître en intégrant le vivier d’entreprises et pour Disneyland Paris de trouver les partenaires innovants de demain tout en soutenant la French Tech.

Pour cela elles devront répondre à des thématiques concrètes pour être en adéquation avec les besoins du Resort :

  • Le marketing,
  • La data et la business intelligence,
  • La dématérialisation et le libre-service,
  • Le divertissement et le spectacle,
  • L’entreprise du futur,
  • L’innovation sociale et écologique.

L’épreuve du pitch dans le Walt Disney Studios : rendez-vous dans la 4ème dimension

En mai dernier, Disneyland Paris a organisé son premier concours en réinventant le célèbre « Elevator Pitch ». Cet exercice consiste (habituellement) pour une start-up à présenter une idée ou un projet dans le temps limité d’un trajet en ascenseur. Mais pourquoi faire basique quand on se trouve à Disneyland Paris et qu’il y a précisément dans le Walt Disney Studios un ascenseur de service toujours en état de marche ? Bienvenue dans la « Tower of Terror : the Pitch » !

C’est pendant 3 minutes, à coup de montées et chutes, que 8 start-up sont venues « pitcher » leur produit face caméra afin de convaincre un jury composé de vice-présidents de Disneyland Paris, de journalistes du magazine des start-up Maddyness et de partenaires de la cellule innovation du parc.

A la fin de ce voyage dans la 4ème dimension, les représentants des entreprises ont également eu quelques minutes pour défendre leur projet, cette fois à terre et face aux membres décideurs.

La start-up gagnante se verra remporter non seulement un chèque de 5 000 € mais également … POC (Proof Of Concept ou Preuve du Concept en français) qui permet de démontrer la faisabilité du projet de façon expérimentale avant d’engager les fonds nécessaires à la réalisation du prototype complet et fonctionnel.

Design Aglaé grand vainqueur de cette première édition de The Castle Hub

Le produit développé par Aglaé ? Si nous vous parlons de James Cameron … d’Avatar … de fleurs… Est-ce que cela vous parle ? Aglaé a vu le jour en 2016 et depuis développe un sérum nutritif qui sublime les fleurs (coupées ou en racine) en les rendant phosphorescentes sous l’effet de la lumière noire.

Par exemple à Pandora – The world of Avatar (Walt Disney World), la luminescence des fleurs se fait grâce à des lumières LEDs. Le sérum d’Aglaé permettrait donc d’éclairer le Land grâce aux fleurs uniquement. C’est d’ailleurs leur projet à long terme : développer ce sérum sur des plantes extérieures afin qu’elles illuminent des villes (mais aussi les parcs !) sans avoir forcément de source de lumière. Pour mener à bien ce projet, les équipes de la start-up travaillent en amont sur la stabilisation végétale : les plantes seraient capables de vivre plusieurs années sans entretien particulier.

Désormais la start-up ayant remporté la réalisation d’un POC avec Disneyland Paris travaille sur la réalisation de la célèbre rose éternelle de La Belle et la Bête.

La surprise du jury : Wakatoon, prix coup de cœur du juré

Face au pitch de Pierrick Chabi, le jury a décidé d’accorder un prix spécial à Wakatoon pour leurs livres de coloriages qui se transforment en dessins animés. Comme l’avance le représentant de la start-up cela permettrait d’occuper les enfants que ce soit à l’hôtel ou dans les files d’attente des attractions et de les récompenser en animant leurs créations. Ce prix, non prévu au départ, offre toutefois à la start-up les prémices d’un partenariat en développant leurs coloriages au sein des parcs parisiens.

Disneyland Paris dans sa quête d’excellence et d’innovation cherche aussi bien à combler ses visiteurs quotidiens que ses employés. En effet, ces nouvelles collaborations grâce à la plateforme The Castle Hub ont déjà porté leurs premiers fruits en décembre 2017 : Lineberty. Et oui cette application mobile qui permet de réduire les files d’attente grâce à des tickets virtuels a été dénichée grâce à l’inscription de l’entreprise dans le vivier de Disneyland Paris. Ces POC permettent donc d’améliorer rapidement le Resort en remédiant à des sujets d’insatisfaction.

D’un point de vue économique ces partenariats sont également gagnants pour les deux parties : la start-up bénéficie d’une vitrine considérable en s’alliant au géant Disney et ce dernier soutient non seulement la French Tech mais devient également dénicheur de pépites. Il y a un véritable soutien à l’innovation et à la croissance économique dans le but d’améliorer le Resort et les expériences de tous.

The Castle Hub : une plateforme entre les start-up et Disneyland Paris
5 (100%) 2 votes
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *