Découvrez cette quatrième et dernière partie de notre dossier consacré à Discoveryland, le land rétrofuturiste de Disneyland Paris…

Précédente partie : Comme une impression d’inachevé – les projet sans lendemain

Les Mystères du Nautilus, dans l’ombre de Space Mountain

Construit parallèlement à Space Mountain : de la Terre à la Lune (voir partie précédente), les Mystères du Nautilus ouvrent le 4 juillet 1994, près d’un an avant Space Mountain. Après le Visionarium, l’attraction rend un nouvel hommage à Jules Verne. En effet, il était difficile d’évoquer l’auteur sans penser à « Vingt mille lieues sous le Mers », l’un des romans favoris de Walt Disney lui-même. Très tôt dans la conception de Discoveryland, on y retrouvait déjà régulièrement la présence du Nautilus, hérité en partie du projet Discovery Bay. S’il était prévu initialement que le Nautilus soit un superbe restaurant, il est sauvé du projet Discovery Mountain pour devenir une attraction.