Star Tours : retour sur sa soirée de fermeture Dernier Appel pour l’Endor Express

Publié par Florian Mihu le 27 mars 2016 | Maj le 4 juin 2017

« Bienvenue à bord. Ici Rex, votre Capitaine. Je sais que pour la plupart d’entre vous, c’est votre dernier vol et… pour moi aussi, haha !! Tout semble normal pour notre voyage à destination d’Endor… »

La dernière soirée de Star Tours à Disneyland Paris

Tels auraient pu être les mots du célèbre droïde pilote des StarSpeeders 3000 de Disneyland Paris ce mercredi 16 mars 2016 à l’occasion de la soirée de fermeture temporaire de l’emblématique agence touristique de voyage interstellaire Star Tours, qui aura transporté pas moins de 3 250 000 fois des passagers vers la Lune forestière d’Endor. Mais notre robot casse-cou n’aura pas démérité et ce jusqu’à la fin, assurant à merveille son rôle…

Star Tours Poster

L’année 2016 est, on le sait, un tournant historique pour le complexe Disney européen, tant par sa profonde mutation en offre en divertissements que la transformation et la remise à neuf d’infrastructures, tout ceci pour non seulement revitaliser présentement l’expérience du Visiteur mais également et surtout préparer au mieux le 25ème Anniversaire de la destination… Après les Walt Disney Studios en janvier dernier pour le spectacle Animagique, ce fut donc au tour, ce 16 mars 2016, du Parc Disneyland de refermer la page d’une histoire âgée de presque 24 années, soit remontant à son inauguration tout simplement.

RDC soirée star tour-8

Star Wars au rendez-vous à Disneyland Paris

En effet, la franchise Star Wars n’a jamais eu autant de rayonnement à Marne-la-Vallée. Disneyland Paris capitalise à raison sur les franchises phares et notoires de la branche cinématographique de sa maison-mère et les résultats sont manifestement plus que concluants entre ceux engrangés par La Reine des Neiges depuis Noël 2013, mais plus intensément depuis l’été 2015 avec le nouveau spectacle interactif du Chaparral Theater, et ceux, dans le cas présent, de la saga intergalactique la plus lucrative de l’Histoire du cinéma. L’attraction Star Tours ferme ses portes à Discoveryland pour mieux revenir là où la marque hollywoodienne dont elle découle entend bien donner de son influence dans les prochaines années au même endroit. La multiplication des gammes Merchandise Star Wars depuis plusieurs mois, le lancement de la Jedi Training Academy à Vidéopolis, le pari réussi de la première soirée unique en son genre pour la sortie de Star Wars – Le Réveil de la Force au cinéma : tant d’éléments qui confirment l’engouement, s’il fallait encore le démontrer, pour l’oeuvre de George Lucas enrichie par la Maison de Mickey.

Jedi Training Academy R2-D2 Star Wars Disneyland Paris 2015

Inspirée de l’univers de la trilogie originelle, Star Tours, dernier du nom à Disneyland Paris, était presque devenu un lieu de culte pour tout Fan de Disney ou de Star Wars qui se respecte, tant l’aura de cette attraction aura bercé à tout jamais plusieurs générations depuis sa première ouverture en 1987 à Disneyland en Californie.

Star Tours 2 dans l’ensemble des parcs Disney !

Dès lors, l’effet Star Tours aura pris de l’ampleur à Walt Disney World Resort et à Tokyo Disney Resort pour enfin s’achever à Disneyland Paris, le 12 avril 1992, date d’ouverture du 4ème complexe Disney au monde. Il est d’ailleurs assez intéressant de noter que tous les points d’ancrage Star Tours des quatre destinations Disney citées auront eu une durée d’activité dans leur version classique de 23 années, à plus ou moins quelques mois près.

Star Tours Disneyland Paris

L’antenne parisienne du terminal spatial a procédé, le 16 mars 2016, à la fermeture de l’aventure ultime Star Wars, deuxième fruit de la collaboration entre l’impérial George Lucas, sa firme Industrial Light & Magic (aujourd’hui entité à part entière de la Walt Disney Company) et la filiale créative Walt Disney Imagineering. Si l’attraction en elle-même n’a jamais été qu’une réplique d’un parc à un autre (scénario identique et même film projeté dans le simulateur ; seuls les files d’attente et le nombre de StarSpeeder ont changé), le spectacle qu’offrait chacune d’entre elles, que ce soit en Californie, en Floride, au Japon ou en France, avant de pénétrer dans les StarSpeeders 3000 était bien différent. Et l’on peut aisément avouer que la mise en ambiance de Disneyland Paris dépassait de loin celles des parcs américains et prévalait moins celle de Tokyo Disney Resort, tant l’immersion et le sens du détail propre au Resort parisien en ont fait un lieu attractif et jamais boudé par les Visiteurs en 23 ans d’existence et malgré les évolutions technologiques qui l’ont dépassé entre temps. Le public, jeune et moins jeune, est resté fidèle à Star Tours au Parc Disneyland, prouvant un engouement exceptionnel pour le travail accompli par Lucas et Disney il y a maintenant 30 ans.

Fastpass DIsney star tours

Photo Fastpass Disney Par : partyhare

Mark Stead officialise l’attraction

Alors que les rumeurs allaient bon train depuis des années sur l’avenir de ce site du Parc, le 7 novembre 2014, le Directeur Adjoint aux Finances d’Euro Disney SCA, Mark Stead, a annoncé au micro de France Info la mise à jour prochaine de l’attraction vieillissante sans préciser autre chose, et ce afin d’appuyer la recapitalisation des ressources financières de la société. En mai 2015, les choses se précisaient avec l’établissement officiel d’un calendrier de réhabilitations majeures des Parcs jusqu’en 2017 et une fermeture planifiée de Star Tours en février ou mars 2016. Finalement, après de nombreuses années d’impatience, la célèbre attraction de Discoveryland a fermé ses portes le 16 mars 2016 en vue d’une réhabilitation majeure d’un an. Lors du grand forum présentant aux Cast Members le vaste plan de réhabilitations de Disneyland Paris pour célébrer comme il se doit ses 25 ans, la direction a annoncé bien plus qu’une simple rénovation pour Star Tours, un véritable cadeau d’anniversaire…

Image a la une_Star Tours II

  • la mise à jour de l’attraction dans une version technologiquement comparable aux homologues américaines et nippones actuellement en place sous la dénomination Star Tours : The Adventure Continues, impliquant donc :
    • une révision complète technique,
    • la transformation extérieure de l’attraction,
    • le changement des décors et des Audio-Animatronics du pré-show et du post-show de l’attraction,
    • un changement de codes couleurs pour les simulateurs passant du bleu et blanc au rouge et gris,
    • la diffusion de films en 3D stéréoscopique, le « show » reprend la même structure scénaristique que la première version des années 1980, c’est à dire un voyage galactique à bord d’un vaisseau Star Speeder,
    • la multiplicité des voyages interstellaires, qui plus est aléatoires et combinatoires (54 séquences de voyages différentes envisagées, à raison de 4 tronçons de parcours différents par voyage), offrant au visiteur une expérience à l’infinie,
    • la découverte de nouveaux systèmes : Coruscant, Geonosis (avec l’Étoile de la mort à proximité), Hoth, Kashyyyk, Naboo et Tatooine…
    • de nouveaux personnages au cours du vol : l’Amiral Ackbar, Yoda, Boba Fett ou encore Dark Vador…
    • l’utilisation d’images en haute définition inspirées des trois trilogies Star Wars,
    • un changement de la bande sonore et de nouvelles orchestrations de Michael Giacchino d’après les thèmes musicaux de John Williams,
  • le changement de fonctions pour deux sites annexes :
    • la transformation de la boutique Star Traders en point de rencontres avec des personnages Star Wars,
    • l’ouverture d’une boutique géante dédiée exclusivement à l’univers Star Wars en lieu et place de l’ancien Astroport Services Interstellaires, qui prolongeait l’expérience de Star Tours à sa sortie durant les années 1990.

De nombreuses nouveautés sur Star Wars dans les années à venir

Un programme prometteur qui cache encore beaucoup de secrets sur l’expansion de Star Wars à Disneyland Paris… C’est donc ce 16 mars 2016 que Disneyland Paris a clos un chapitre dans son histoire en recevant, après la fermeture au public du parc Disneyland, pas moins de 1000 invités à Discoveryland pour une soirée hommage à l’attraction mythique. Ces visiteurs venus d’ailleurs ont pu profiter une dernière fois des dernières virées à destination d’Endor dans une allégresse collective palpable et une communion de passionnés. Radio Disney Club était chaleureusement convié par les équipes de Disneyland Paris à venir apprécier et couvrir cet événement, qui a marqué les esprits.

RDC soirée star tour-1

Le rendez-vous était donné à partir de 18h30 devant le bureau Donald Desk situé près de la consigne du Parc Disneyland. Le public présent était composé à la fois de représentants médias et de blogs sur l’actualité de Disneyland Paris mais également des actionnaires, de 200 détenteurs de Passeports Annuels Dream et de gagnants de concours organisés sur la toile. Après remise des badges d’entrée et du programme de la soirée, les invités ont pu tenter leur chance à un jeu spécial mis en place pour le tout dernier appel pour l’Endor Express : il s’agissait en effet de participer à un concours à grande échelle de grattage afin de remporter l’occasion ultime de traverser les confins de l’espace en compagnie de Rex à 22h45, en d’autres termes, effectuer le vol final de Star Tours ! Si l’équipe de Radio Disney Club n’aura pas eu bonne fortune ce soir-là, elle aura malgré tout salué l’ami Rex à deux reprises tout au long de la soirée. Seuls 180 chanceux auront pu participer au dernier vol du transporteur le plus célèbre de la galaxie dans les différents simulateurs.

RDC soirée star tour-1-2

Le  Dernier Appel pour l’Endor Express

La soirée Dernier Appel pour l’Endor Express a donc débuté officiellement à 20 heures pétantes par l’accès privilégié à l’attraction. C’est avec une émotion non dissimulée pour certains Fans que les derniers vols de Star Tours ont débuté. Et à événement singulier, personnages de circonstance, car certains Fans, incluant notamment l’une des rédactrices émérites de Radio Disney Club, Brocéliande, ont offert un spectacle visuel des plus étonnants aux invités. Parés de tenues rendant hommage au patrimoine de l’attraction, ces passionnés cosplayeurs ont à leur manière célébré cette fête d’adieu.

Star Tours Cosplay

A côté de cela, les équipes événementielles du parc ont souhaité y apporter quelques touches d’animation et de culture. Tout d’abord, une sortie tout à fait particulière de personnages issus de la saga Star Wars a eu lieu de 20h30 à 22h45 à la sortie de l’attraction. La Force Obscure n’est jamais vraiment loin à Discoveryland et Dark Vador, affublé de deux StrormTroopers, l’a bien compris, tentant tant bien que mal de pervertir les Padawans après leur croisière interspatiale tumultueuse.

Des astromécanicien

Outre cette photolocation qui a apporté un peu de piquant à la soirée, le droïde astromécanicien le plus célèbre de la galaxie est également venu taquiner les passants ici et là…

RDC soirée star tour-4

Point d’orgue de cette soirée de fermeture de l’attraction mais également de sa boutique juxtaposée Star Traders, la conférence Star Tours : Merci et Bon Voyage ! a ravi à plus d’un titre les visiteurs présents. Et il y avait de quoi commenter sur Star Tours en une demi-heure, qui aura été exploité à Paris 8 739 jours au total, soit 950 milliards de kilomètres parcourus par ses vaisseaux spatiaux touristiques. En attendant le début de la conférence, le public a pu patienter dans un cadre intergalactique hérité de la soirée Star Wars, de vidéos promotionnelles de l’attraction diffusées sur les grands écrans de Vidéopolis.

RDC soirée star tour-5

Patrice Girod et Laurent Cayuela

Introduite par le concepteur-scénariste de Walt Disney Imagineering Europe Laurent Cayuela, habitué de ce type de panel, la conférence s’est attelée à expliquer les origines de la conception de l’attraction, les liens tissés progressivement entre George Lucas et Walt Disney Parks & Resorts, qui ont abouti à la création de plusieurs merveilles enrichissantes au sein des différents complexes de loisirs Disney, de Captain Eo à Indiana Jones Adventures, en passant par Star Tours et sa version améliorée ou encore Indiana Jones et le Temple du Péril. Le conférencier fut rejoint sur la scène de Vidéopolis par Patrice Girod, producteur, ancien éditeur des revues Lucasfilm Magazine et Starflix, organisateur de multiples conventions et expositions sur la saga Star Wars, Directeur des Expositions pour la société ScienceFictionArchives.com et bien évidemment spécialiste inconditionnel de tous les univers créés par George Lucas. Les deux animateurs de Star Tours : Merci et Bon Voyage ! sont revenus ensemble sur toute la création de l’attraction, son riche patrimoine ancré dans l’imaginaire collectif et les raisons de son succès à Disneyland Paris et partout ailleurs.

RDC soirée star tour-7

La première attraction à Disneyland Resort

Si Star Tours a vu le jour à Tomorrowland à Disneyland en 1987, l’attraction est devenue en deux temps trois mouvements une révolution pour le parc et l’un de ses fleurons en terme d’attractivité, si bien que Walt Disney World Resort et Tokyo Disney Resort ont permis au visionnaire George Lucas d’ouvrir d’autres bases interstellaires deux années plus tard, l’une trouvant son emplacement aux Disney’s Hollywood Studios, l’autre à Tomorrowland à Tokyo Disneyland. Seul Disneyland Paris aura inauguré sa propre version le jour d’ouverture du parc.

A rejoint Laurent Cayuela sur la scène de Vidéopolis le comédien Luq Hamett, qui n’est autre que la voix française de RX-24 alias R.E.X. Découvrez quelques secrets sur sa conception dans notre captation de la conférence…

La soirée aura été évidemment l’occasion de découvrir une dernière fois ce fameux voyage interstellaire. On pourra évidemment noter qu’une pérennité est à saluer pour ce type d’attraction et que son état extérieur était plus que correct près de 24 ans après sa mise en service. En revanche, pour ses intérieurs et plus simplement son ride, cela laissait à désirer et on sentait sans mal que le budget de maintenance alloué à Star Tours devenait de plus en plus mince d’année en année.

RDC soirée star tour-12

Le dernier StarSpeeders 3000

Si l’on met déjà de côté les quelques sièges de StarSpeeders 3000 inutilisés depuis des années ou les défauts de certaines ceintures de sécurité (dont la détection se faisait automatiquement par l’ordinateur de chaque simulateur), c’est aussi les effets et le film en lui-même qui ont pâti de l’usure du temps, sans remplacement progressif. Chaque RX-24 (Rex) des 6 véhicules comportait des défauts apparents électriques, du grain prononcé et inhabituel se faisait de plus en plus ressentir sur certains films de l’attraction, les faux-plafonds des simulateurs avaient pour certains tendance à se décoller, la qualité de l’audio laissait elle aussi à désirer, sans parler des nombreux bugs mécaniques des droïdes dans les files d’attente, à commencer par C-3PO, dont les mouvements de moins en moins fluides et la désynchronisation audio devenaient compliqués.

Mais l’un des gros défauts que Disneyland Paris avait préféré ne pas réparer, annonçant la fin précipitée de Star Tours, restait bel et bien l’écran géant de l’Astroport inactif depuis plusieurs mois… Nous vous proposons de découvrir notre captation de l’expérience Star Tours, qui s’inscrit désormais dans le patrimoine historique de Walt Disney Parks & Resorts et Lucasfilm Ltd.

Dark Vador, escorté de deux StormTroopers

A la sortie de l’attraction, dans un Astroport quasi-désert, seulement animé par notre droïde ROX-N, les personnages de l’univers Star Wars attendaient donc les visiteurs pour un moment privilégié. Dark Vador, escorté de deux StormTroopers, tentait les jeunes Padawans vers la perverse force obscure, tandis que le droïde R2-D2 revenait saluer les touristes de la lune forestière d’Endor (entre 20h30 et 22h45). Parmi tous les participants de la soirée, seuls 180 chanceux auront eu droit aux ultimes tours d’attraction. Un jeu de grattage a en effet été organisé en début de soirée lors de la distribution des programmes au Bureau Donald Desk. C’est ainsi qu’à 23h pétantes, R.E.X. annonça officiellement dans chacun des StarSpeeders 3000 son dernier « premier vol ».

RDC soirée star tour-12-2

Le clou de la soirée restait sans nul doute la cérémonie protocolaire de fermeture de l’attraction. Fait assez notable quand on sait que les autres Parcs Disney n’ont jamais réellement célébré la fin de Star Tours en leur propre sein. L’effort scénaristique et artistique si modeste soit-il, basé principalement sur l’utilisation du droïde S9-T2 au sommet de Star Traders, une bande audio montée et des effets lumineux, est honorable de la part des équipes de Disneyland Paris.

Nous vous proposons de redécouvrir cet événement marquant pour les fans de l’attraction. Les acclamations du public à l’égard des Cast Members opérationnels de la soirée, accompagnés de l’équipe Ambassadeurs, se sont faites en masse. Notre captation du Protocole de fermeture de l’Astroport donné à 23h15 le 16 mars 2016…

Retrouvez le suivi des travaux de la zone de Star Tours en cours de mise à jour vers sa version 2.0 durant un an…

Star Tours : retour sur sa soirée de fermeture Dernier Appel pour l’Endor Express
Noter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *