La Fée Clochette la véritable histoire

Publié par Kevin Gauthier le 20 novembre 2011 | Maj le 21 mai 2017

Fée Clochette

Connue aussi bien des bambins que des adultes, cette créature féérique, symbole de la magie de Disney, nous fait rire et rêver depuis des lustres. Mais qui est réellement la Fée Clochette ?

Qui est la Fée Clochette ?

Boudeuse, têtue, maladroite, colérique, sexy, sensible, intelligente, courageuse et bien d’autres choses encore, Clochette, de par ses qualités et surtout ses défauts, reste un personnage mythique dans les yeux de tous les fans Disney.

Je vous propose donc de marcher sur les pas minuscules de cet être hors du commun et de découvrir la biographie de la célèbre fée Disney !

Deux sources principales alimentent l’histoire de la Fée Clochette : Peter Pan, sorti dans les salles en 1953, et ses propres aventures créées plus récemment: Clochette en 2008, Clochette et la Pierre de Lune en 2009, ainsi que Clochette et l’expédition féérique en 2010.

Avant Disney qui est Clochette :

Avant de devenir l’égérie du monde merveilleux de Disney, la fée Clochette portait un tout autre nom, celui de Tinn-Tamm dans les pays francophones et de Tinker Bell ou Tink dans les pays anglophones ainsi qu’au Québec. Elle avait été nommée de cette façon par son créateur James Barrie dans sa pièce Peter Pan jouée en 1904 mais également dans son œuvre littéraire Peter and Wendy de 1911.

James Barrie, qui avait pourtant déclaré qu’il avait créé une fée tout à fait commune, imagina une créature des plus atypiques pour accompagner son héros et lui apprendre à voler (sa poudre de fée n’y étant pas pour rien). A l’origine, notre fée préférée était en fait muette et ne s’exprimait que par des sons de clochette produits par les mouvements de son corps, compréhensibles uniquement pour des personnes connaissant le langage des fées. De plus, Barrie la décrit comme étant particulièrement douée dans la réparation des marmites et autres pots, comme le font les « tinkers », les bricoleurs, d’où son nom de Tinker Bell. Je crois que je vais parler pour tout le monde en affirmant que la traduction du nom Tinker Bell par Tinn-Tamm en premier lieu n’avait pas de réelle raison d’être tandis que son nom actuel de Fée Clochette est nettement plus adéquat.

Une fée très jalouse !

Colérique et jalouse au plus haut point, éperdument amoureuse de Peter, Tinn-Tamm est loin d’être un ange. Sa jalousie l’amènera même jusqu’à tenter d’assassiner sa rivale, Wendy, et sa rancœur jusqu’à dévoiler au Capitaine Crochet l’endroit secret où se cache son ami Peter. Selon l’auteur, son caractère fort et ses sautes d’humeur lui viendraient de sa nature magique ; en effet, Tinn-Tamm, à l’instar de  toutes les fées, peut aussi bien se montrer douce et gentille que cruelle et méchante. Sa taille réduite serait l’une des causes de ces manifestations démesurées et radicales; il n’y aurait de place pour plus d’un sentiment à la fois dans ce petit corps. Ces caractéristiques se retrouveront, bien évidemment, dans le personnage Disney de la fée Clochette.

Peter Pan et Clochette un lien puissant avec les enfants

La personnalité de Tinn-Tamm transparait également dans l’aménagement de son appartement que James Barrie qualifie d’ « endroit exquis » nous dévoilant qu’il s’agit d’une sorte de niche creusée dans un mur, de superficie plutôt réduite, séparée du reste du monde par un léger tissu. À l’intérieur de ce lieu bien gardé sont installés de remarquables tapis, un chandelier et du mobilier tout à fait hors de prix, donnant à cette résidence un air particulièrement snob et ancien. Recouverte de poussière de fée, Tinn-Tamm ne saurait voler que dans un environnement sec et approprié. La pluie lui est proscrite et va donc être dangereuse pour sa survie. Autre menace pour sa vie, le manque de foi: en effet, le premier éclat de rire d’un enfant est bien plus puissant qu’il n’y parait puisqu’il s’agit de la condition primordiale à la naissance d’une fée. En ce qui concerne sa survie, c’est une autre affaire. Lorsque l’on cesse de croire aux fées, celles-ci se meurent car elles puisent leur magie dans la foi en leur existence. Dans la pièce de théâtre, Peter encourageait le public à applaudir, pour prouver qu’il croyait en elle, afin de ressusciter Tinn-Tamm.

La disparition de la Fée Clochette !

Ce que l’on ignore souvent, c’est la fin dramatique réservée à Tinker Bell dans le roman originel. En effet, la fée serait morte l’année suivant le départ de Wendy du Pays Imaginaire et Peter n’aurait plus aucun souvenir d’elle, les causes de sa disparition restant un mystère.

Durant les premières représentations de la pièce de Barrie en 1904, Tinn-Tamm était alors incarnée par une minuscule lumière, produite par le reflet d’une lampe puissante dans un petit miroir tenu par un acteur situé hors de la scène. Pour sa voix, deux clochettes rapportées de Suisse par Barrie lui-même faisaient parvenir aux spectateurs les sentiments et réactions de la fée. Néanmoins, l’actrice Jane Wren fut inscrite dans la liste des acteurs sur le programme de cette pièce en tant que Tinker Bell. Il s’agissait là, à vrai dire, d’une blague aux impôts de l’actrice, cependant que ceci ne fit qu’ajouter à la célébrité du personnage.

Peter Pan in Scarlet vu par Walt Disney

La légende raconte que Walt Disney aurait tout fait pour assister à l’une des représentations de la pièce de Barrie. Suite à sa création par ce dernier, on retrouva Tinn-Tamm dans l’œuvre de Geraldine McCaughrean, Peter Pan in Scarlet, commandée par le Great Ormond Street Hospital ainsi que dans la série littéraire de Ridley Pearson et Dave Barry, Peter and the Starcatchers. En 1924, le film de Roy Pomeroy, produit par Herbert Brenon et nommé Peter Pan, fut la première adaptation cinématographique de la célèbre pièce de Barrie.

magicaldisney clochette peter pan wendy

Chez Disney qui est la Fée :

Walt Disney était un grand fan de Peter Pan et ce depuis sa plus tendre enfance. Il semblerait d’ailleurs que ce dernier ait interprété le jeune héros lors d’une représentation scolaire. Dès 1935, le grand Disney conçut le dessin animé Peter Pan mais n’obtint les droits de l’œuvre qu’en 1939, droits alors détenus par le Great Ormond Street Hospital . Alors que les droits pour une adaptation cinématographique avaient été accordés à Paramount Pictures  par James Barrie, ils furent renégociés par l’hôpital durant l’année 1937. C’est donc en 1939 que Disney acheta les droits d’adaptation en animation, Paramount conservant les droits d’adaptation purement cinématographique. La pièce de James Barrie s’était déjà, auparavant, vu transformée en court métrage en 1925, sous le nom de Peter Pan Handled, vraisemblablement beaucoup plus proche de l’œuvre originale et réalisée par Walter Lantz pour les J.R. Bray Studios.

Walt Disney grand fan de Peter Pan et de la Fée

C’est en 1938 que les studios Disney entament le projet Peter Pan qui aboutira à la sortie du 18e  long-métrage d’animation et du 14e  « Classique d’animation » des studios Disney, le 5 février 1953. Ce dernier fit naître de vives critiques, notamment quant à l’aspect jugé trop séduisant de la fée Clochette. De nombreuses rumeurs circulèrent autour du personnage, désignant la jeune Marilyn Monroe comme ayant servi de modèle pour cette fée au postérieur trop rebondi. Cependant, une analyse minutieuse des dates ainsi que des documents d’archives nous révèle qu’il s’agit en fait de Margaret Kelly (voir photographie dans la galerie). Malgré tout, selon certains auteurs, tels que Maltin, Disney aurait, semble-t-il, affirmé que ce fut la popularité de la belle Marilyn qui l’aurait véritablement persuadé de créer une fée tout à fait féminine et attirante.

clochette disney paint the night

Photos de @DeeMagicGurl

Le dessin animé, réalisé par Disney, est le premier à mettre en scène une véritable personnalité pour incarner la Fée Clochette (autrefois simple reflet de lampe puissante); cette dernière fut animée par Marc Davis et/ou Fred Moore. Suivront ensuite ses aventures dans Peter Pan 2 dans lesquelles la fille de Wendy devra apprendre à croire aux fées afin de sauver notre Clochette.

L’histoire  de Peter Pan

Mais ce n’est pas tout ! La petite fée apparaît également dans la bande dessinée de Loisel, œuvre dans laquelle elle enseigne à Peter l’art de voler.

En 1955, la comédie musicale de Mary Martin, reprenant le script de Barrie et débutée à Broadway l’année précédente, fut portée au petit écran. Dans cette version télévisée, Clochette se présentait toujours sous la forme d’une petite lumière émettant différents sons de cloche, son insulte favorite étant « You silly ass ! ».

la Revanche du Capitaine Crochet ou Hook

À la suite de Disney, Steven Spielberg s’attela à donner sa version de la suite de l’œuvre de Barrie, dans Hook ou la Revanche du Capitaine Crochet en 1991. Dans ce film magnifiquement réalisé, c’est au tour de Julia Roberts de se glisser dans la peau de la plus célèbre des fées. Superbe, sexy et parfois même timide, l’actrice interpréta ce rôle à merveille.

Clochette devint, entre-temps, la mascotte de la production Disney puisqu’elle virevoltait au-dessus du château enchanté de la Belle au Bois Dormant dans tous les génériques des films et dessins animés des studios Disney. Elle allume également les feux d’artifices depuis plusieurs années dans le parc Disneyland Paris.

Le retour de Clochette dans les cinémas

Étonnamment, il fallut attendre 2008 pour revoir Clochette voler de ses propres ailes dans un dessin animé entièrement consacré à ses aventures, sous le titre de La Fée Clochette. Ce film d’animation, intégralement réalisé en images de synthèse, conte l’histoire de la naissance et de l’intégration de la célèbre fée bricoleuse au sein de la communauté des fées. En 2009, Clochette et la Pierre de Lune présente la quête de Clochette afin d’obtenir la pierre de lune dans le but de fabriquer un sceptre magique. L’année suivante, les studios Disney créèrent Clochette et l’expédition féerique. Ce dessin animé raconte à quelle occasion la fée bricoleuse découvrit le monde humain et comment celui-ci réagit face à cette apparition. Toutefois désormais la saga Clochette de DisneyToon Studios devrait s’arrêter.

Durant l’année 2010, Tinker Bell, étant une star des plus appréciées, fut le 2418e personnage à obtenir une étoile du Walk of Fame d’Hollywood.

clochette-et-la-creature-legendaire-affiche

Clochette et la Créature légendaire

Clochette dans l’art :

Outre les illustrations de la fée Clochette imaginées pour les premières publications de Peter Pan ainsi que Peter and Wendy mais aussi celles produites par David Wyatt dans Peter Pan in Scarlet, Clochette fut également mise en scène dans des productions d’artistes fantaisistes tels que Brian Froud et Myrea Pettit. De plus, un artiste londonien nommé Diarmuid Byron O’Connor créa une sculpture en bronze de Tinn-Tamm pour le Great Ormond Street Hospital (photo dans la galerie).

Connaissant un engouement hors du commun, la fée bricoleuse n’a pas fini de nous surprendre. Clochette est et restera une figure emblématique, une icône incontournable du monde enchanté de Disney !

Références sur la Fée Clochette :

Roger Lancelyn Green, Fifty Years of Peter Pan, Peter Davies Publishing, 1954

Roger Lancelyn Green, J.M. Barrie, Bodley Head, 1960

Disneyland Hotel : le Jardin de la Fée Clochette

Depuis trois semaines déjà, la belle saison a pris place à Disneyland Paris et les fleurs sont à l’honneur cette année. Contrairement à l’année précédente, le hall du Disneyland Hotel n’a pas été laissé de côté.

Découvrez le jardin de la Fée Clochette au Disneyland Hotel : 

En effet, la belle Fée Clochette est venue nous faire découvrir son jardin avec une grande variété de fleurs. À vous de jouer en tentant de retrouver les différentes fleurs : Cornouiller, Camélia, Bruyère, Prunus, Magnolia, Muserai, Jonquille, Tulipe, Fritillaire, Campanule, Gerbera, Primevère, Freesia, Saintpaulia, Kalanchoe, Viorne, Chrysanthème et Fleur de Cire ! Bon courage.

Vous pouvez y retrouver également une Fée Clochette posée dans ce petit coin de paradis, l’air rêveur. Le papillon perché sur son chignon fait un joli rappel de la saison printanière du Parc Disneyland. Les équipes horticoles n’ont pas hésité à mettre un grand nombre de fleurs, ce qui permet de vraiment se perdre dans le décor. Imaginez-vous assis sur ce petit banc, lisant un livre et écoutant les oiseaux chanter…

Et en bonus, un petit feu de cheminée auprès duquel se réchauffer après une froide journée.

Retrouvez Le Jardin de la Fée Clochette au Disneyland Hotel durant toute la période du (Le) Festival du Printemps (1er mars au 31 mai 2015). Rappelons que le Café Fantasia a lui aussi reçu une décoration pour honorer le Printemps.

Retrouvez dans les salles françaises dès le 8 avril le nouvel opus de la saga ClochetteClochette et la Créature Légendaire.

La Fée Clochette la véritable histoire
Noter cet article

2 commentaires sur "La Fée Clochette la véritable histoire"

  1. FAAAAAAAARJON

    I AM the reaaaaaaaal Tinn Tamm <3

  2. Pincebourde

    C nul

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *