L’attraction Avengers Assemble Flight Force à Disneyland Paris

Publié par Magali Milanini le 14 juillet 2022 | Maj le 14 juillet 2022

Début septembre 2019, l’attraction Rock’n Roller Coaster avec Aerosmith fermait définitivement ses portes à Disneyland Paris. Elle existait depuis l’ouverture du parc en 2002 et était LE grand-huit du parc (notamment avant l’apparition de Crush’s Coaster). Mais tout n’a pas disparu de cette attraction. En effet, si elle a été entièrement rethématisée à l’occasion de la création du land Marvel Avengers Campus, les rails de l’attraction ont été conservés. Amateurs de sensations fortes, on vous emmène découvrir l’attraction Avengers Assemble Flight Force, aux côtés d’Iron Man et Captain Marvel.

Si vous désirez éviter les spoilers sur l’histoire et le déroulement scénaristique de l’attraction Avengers Assemble Flight Force, nous vous conseillons de cliquer directement sur le paragraphe « Notre avis sur l’attraction » dans le sommaire ci-dessous.

L’histoire de l’attraction

C’est à partir de la place centrale du land Marvel Avengers Campus, Stark Plaza, que l’on peut se diriger vers l’attraction Avengers Assemble Flight Force. Son bâtiment est inratable, c’est le plus imposant de tous ! Situé à côté du Quinjet, ce n’est rien d’autre que le QG des Avengers qui abrite l’attraction !

avengers assemble flight force
Le QG des Avengers abrite l’attraction Avengers Assemble Flight Force

En plus d’être moderne et classe, sa façade futuriste cache des écrans permettant à l’intelligence artificielle du land, la dénommée F.R.I.D.A.Y. d’interagir visuellement et auditivement avec les recrues présentes à proximité. Cette I.A., créée par Tony Stark, prévient de l’arrivée de super-héros dans le land. Et il faudra souvent lever la tête pour les apercevoir !

Revenons à l’attraction. Nous entrons donc enfin dans le Q.G. des Avengers ! Sur le premier écran de la file d’attente, qui commence à nous dévoiler notre mission, nous découvrons plusieurs groupes de missiles Kree dont la cible est… la Terre. Puis, nous rencontrons le grand Iron Man en personne, qui nous explique notre rôle dans cette mission de sauvetage in extremis. Nous allons monter à bord d’une navette spéciale, dont l’apparence rappelle l’armure du super-héros, qui servira de leurres aux missiles Kree afin de les éloigner de notre planète. Iron Man, aidé de la super-héroïne Captain Marvel, se chargeront ensuite de les détruire dans une terrible course-poursuite dans l’espace.

Attention, en prenant la file Single Rider, vous ne pourrez pas découvrir la teneur de votre mission. En effet, les salles de pré-show ne sont pas accessibles. Nous vous déconseillons donc totalement de la prendre si c’est la première fois que vous faites l’attraction. Nous ne savons pas si c’est la même chose en prenant la file Premier Access, ne l’ayant pas testée.

Il est maintenant l’heure de monter à bord de notre véhicule. Le démarrage est lent, nous amenant doucement vers la zone de lancement. Iron Man prépare les derniers paramètres de la mission et puis 3. 2. 1. c’est parti ! Nous filons à toute allure dans le vide de l’espace, poursuivis par les missiles Kree. Les décors de l’attraction sont comparables à l’attraction Hyperspace Mountain, ce sont donc des écrans qui nous permettent de voir voler à nos côtés Iron Man et Captain Marvel, ainsi que les missiles Kree qui nous poursuivent.

Notre avis sur l’attraction Avengers Assemble Flight Force

Avant de parler de l’attraction en elle-même, commençons par sa file d’attente. L’animatronic d’Iron Man est un animatronic dernière génération. Il était très attendu des fans qui l’avaient aperçu dans les vidéos de présentation du land, et personne ne devrait être déçu. En effet, nous sommes là face à un robot d’une fluidité extrême, à tel point qu’on pourrait penser être face au véritable Iron Man, à un homme portant une armure s’adaptant parfaitement aux articulations d’un être humain. L’animatronic reproduit minutieusement les mouvements d’un être humain. Ce n’est pas une surprise nous ne doutons plus des mouvements fabuleux des Animatronics Disney depuis la merveille de Pandora – The World of Avatar à Walt Disney World Resort) et l’armure possède les capacités des films, tels que les volets mobiles aux avant-bras, qui fonctionnent parfaitement. On ne sait même plus quoi penser face à cette merveille !

Concernant le parcours, sans surprise, c’est bien le même que feu le Rock’n Roller Coaster. Mais après 3 ans sans avoir fait l’attraction, nous pouvons vous dire que nous en prenons plein la tête ! Nous avions presque oublié ces sensations et elles sont toujours aussi exceptionnelles. Si vous voulez récupérer votre photo souvenir (attention aux dossiers), de nouvelles bornes vous attendent à la sortie.

Les nouvelles bornes pour récupérer les photos de l’attraction

L’attraction en elle-même est devenue beaucoup plus sombre que sa précédente version. Rien de surprenant puisque nous sommes passées de l’ambiance d’un concert de Hard Rock avec ses lumières éclectiques et flashy, au noir de l’espace, filant à toute allure parmi les étoiles. Certains diront que comme l’Hyperspace Mountain, l’attraction comporte trop de moments passés dans le noir complet. Il nous a fallu un deuxième tour pour pouvoir suivre les écrans qui défilent à grande vitesse. En effet, il faut souvent tourner le regard pour voir Iron Man et Captain Marvel, à nos côtés ou poursuivant les missiles pour les détruire. Certes, il y aurait pu y avoir plus d’écrans, tout au long de l’attraction, mais Avengers Assemble Flight Force nous emporte tout de même dans une folle course-poursuite dans l’espace, et le fait bien.

En conclusion, nous sommes heureux d’avoir pu revivre les sensations fortes que nous faisait ressentir le Rock’n’ Roller Coaster avec Aerosmith à l’époque. La salle de pré-show est bien plus attrayante que son prédécesseur grâce au magnifique animatronic d’Iron Man et le parcours n’a rien perdu de sa superbe !

3.2/5 - (8 votes)
1 commentaires sur "L’attraction Avengers Assemble Flight Force à Disneyland Paris"
  1. Guillaume Vromaine

    Bonjour,
    J’apporte une précision, le Premier Access arrive au niveau du tourniquet et accède également au Préshow

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *