Daredevil saison 3 : notre critique de l’ultime saison

Publié par Florence Varaldi le 5 mai 2019 | Maj le 5 mai 2019

Le 19 octobre 2018, Netflix offrait aux fans Marvel la troisième saison du démon de Hell’s Kitchen. Nous l’avions laissé en bien mauvaise posture à la fin de The Defenders, alors qu’un immeuble s’écroulait sur lui et Elektra. Daredevil mort ? Non. Le phénix renaît de ses cendres et survit miraculeusement. Gravement blessé, Matt Murdock est recueilli dans l’orphelinat où il a été élevé enfant à la mort de son père. Alors qu’il se remet tant bien que mal de ses blessures, un mal ancien qu’il croyait avoir vaincu revient lui aussi à la vie.

Matt Murdock, Karen Page et Foggy Nelson

Focus sur Matt Murdock

Le Daredevil que nous avions appris à connaître et à apprécier au cours des saisons précédentes est mort lors de l’effondrement de la tour de Midland Circle, à la fin de la saison 1 des Defenders. Nous avons affaire à un homme nouveau en ce début de saison 3. Un homme affaibli, fatigué, presque brisé. Physiquement et psychologiquement. Les chocs reçus à la tête ont gravement endommagé son ouïe sur-développée. Sans elle, pas de combattant, pas de justicier protecteur. Mais souhaite-t-il toujours demeurer ce protecteur ? Rien n’est moins sûr. Car Matt Murdock le catholique, l’homme qui croit en la justice, qui croit que sa raison d’être sur Terre, sa mission divine, est de protéger les faibles, cet homme perd la foi. Et avec elle tout ce qui fait de lui un être humain bon. Il bascule alors dans le cynisme le plus complet et rumine des idées de vengeance mortelle. La justice n’a pas été capable de triompher de Wilson Fisk. Dieu n’a pas voulu défaire ce monstre. Alors, Matt Murdock décide d’enfiler sa tenue noire d’entrainement et de basculer dans les ténèbres afin de se débarrasser une fois pour toutes de sa némésis. Et en faisant cela, il disparaîtra complètement. Matt Murdock ne sera plus jamais le même. Et ses amis en ont bien conscience.

Matt Murdock est interprété par Charlie Cox

Les autres personnages de Daredevil

Quelques mots sur les personnages secondaires de la saison 3 de Daredevil. Commençons par ses alliés de toujours Karen et Foggy. Ces deux-là, pensant leur ami mort, ont dû faire face tant bien que mal et reprendre le cours de leur vie.

  • Ses alliés

Karen Page (Deborah Ann Woll) : si dans la saison 1 Karen n’est qu’une secrétaire travaillant au sein du cabinet Murdock et Nelson, son personnage va évoluer grandement au cours de la série. Dans la saison 3, elle prendra son essor et évoluera professionnellement pour devenir une journaliste accomplie. Écorchée vive, Karen Page ne se laissera pourtant pas manipuler par Wilson Fisk et tentera, avec les moyens à sa disposition, de faire justice. On découvrira enfin son passé très mystérieux, ce qui ajoutera s’il en est besoin de la profondeur au personnage.

Franklin « Foggy » Nelson (Elden Henson) : Foggy Nelson reste fidèle à lui-même. Un homme bon, qui a confiance dans le système juridique de son pays. Il essaiera lui aussi de combattre Fisk. Il ira jusqu’à se présenter au poste de procureur de la ville pour obliger les forces de police à s’intéresser au Caïd. On notera aussi d’intéressants développements dans l’arc narratif qui lui est consacré.

  • Ses ennemis

Wilson Fisk dit Le Caïd (Vincent D’Onofrio) : Il est toujours aussi effrayant et fascinant de le voir manipuler tout son monde. Jusqu’aux agents fédéraux américains. Mais chut nous n’en dévoilerons pas plus. On retrouve un Vincent D’Onofrio en forme, toujours impeccable dans son costume blanc. L’habit ne fait décidément pas le moine.

Le grand méchant n°2 : celui-dont-on-ne-donnera-pas-le-nom pour vous laisser la surprise ! C’est un très grand bad boy que Marvel Studios a choisi parmi le bestiaire de Marvel Comics. Mais chut ! Pas de spoilers. Sachez simplement que son arrivée est distillée au compte-gouttes sur plusieurs épisodes et qu’il soutient amplement la comparaison avec Wilson Fisk !

Daredevil

Wilson Fisk interprété magistralement par Vincent D’Onofrio

Rythme, action et photographie de Daredevil saison 3

Si les personnages sont toujours au niveau des saisons précédentes, la série a souffert des mêmes problèmes que ceux reprochés aux autres héros Marvel-Netflix : Luke Cage, Iron Fist, Jessica Jones. La principale critique étant la gestion du rythme.

Le démarrage est lent, très lent. Les rares scènes d’action des premiers épisodes sont éloignées les unes des autres. Certes, de bons dialogues s’enchaînent, mais on se surprend à attendre qu’il se passe quelque chose.

Les autres séries Netflix étaient caractérisées par leur filtre couleur. Le jaune chaud pour Luke Cage, le violet froid pour Jessica Jones, le vert espoir d’Iron Fist. Mais ici, la photographie est terne. Presque triste. Alors certes, Matt Murdock n’est pas en train de passer les meilleurs moments de sa vie, mais quand même. On aurait aimé un peu plus d’ambition sur l’image.

Quant aux fameuses scènes d’action qui ont fait la renommée du personnage, elles sont toujours aussi époustouflantes. Notamment celle entre Daredevil et celui-dont-on-ne-donnera-pas-le-nom. Vraiment. Vous allez encaisser les coups en même temps que Matt !!

Karen Page prend son envol dans Daredevil saison 3

Une excellente saison 3 malgré quelques fausses notes. On regrettera la fin de l’aventure Marvel-Netflix. Mais qui sait ? Peut-être retrouverons-nous nos héros torturés préférés sur Disney + !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *