Le Festival Halloween Disney 2014 : ce que nous retiendrons

Publié par Florian Mihu le 2 novembre 2014 | Maj le 23 août 2017

Le 2 novembre 2014 marque la fin de la saison d’Halloween à Disneyland Paris après 33 jours de festivités marqués, il y a deux jours, par un grand final, la traditionnelle soirée d’Halloween au Parc Disneyland.

Le Festival Halloween Disney

Cette année, les équipes du Resort ont non seulement souhaité continuer avec la nouvelle saison mise en place depuis deux ans maintenant mais ont également eu à cœur d’écrire une page inédite. Il est temps de dresser un bilan non exhaustif de cette nouvelle pierre posée dans le renouveau d’Halloween à Disneyland Paris.

IMG_0143

L’année 2013 proposait une réelle alternative à tout ce que les visiteurs et les fans avaient pu côtoyer auparavant avec la nouvelle animation phare du Festival, la Cavalcade d’Halloween, amenée à s’étoffer d’année en année pour à terme, offrir un divertissement pouvant rivaliser avec les plus belles parades des destinations Disney étrangères. Cœur battant de la nouvelle offre automnale, la Célébration Halloween de Mickey (défilant trois fois quotidiennement) a tenu ses promesses pour l’édition 2014 en prenant un peu plus de consistance et de relief. Les équipes Entertainment n’ont pas lésiné pour pousser le détail et exploiter très finement des thématiques directement ancrées dans les sensibilités du public européen.

IMG_9502

Ainsi, l’Harvest Festival subtilement mêlé à la fête anglo-saxonne des morts s’est révélé encore plus efficace cette année. L’ajout d’une nouvelle unité et de son char La Ferme en Folie de Clarabelle a permis à cette cavalcade de densifier son scénario et proposer des personnages et des univers très originaux : Horace Horsecollar, Clarabelle Cow, les Trois Petits Cochons associés à une rhétorique d’arrière-saison luxuriante. Le parti pris de ce défilé lui confère de grandes ambitions futures. Quelques années supplémentaires de maturation et de croissance, et la petite cavalcade de 2013 se transformera en parade incontournable à part entière. Retrouvez notre analyse complète de la cavalcade.

IMG_9725

Les animations et l’ambiance habituelles n’étaient pas en reste. Comme à l’accoutumée, deux lands du Parc Disneyland ont proposé une ambiance totalement halloweenesque. Main Street, U.S.A. a fait ressortir cette année ses plus beaux atours, côté décors. Des centaines de citrouilles ont envahi l’artère principale du Parc. Les anciens résidents du land ont replongé les visiteurs dans une histoire atypique. L’immersion n’avait jamais été aussi totale dans cette section du Parc et les décorations, inchangées et entretenues chaque année, donnent un cachet  particulier au lieu, tant par leur profusion que par leur qualité esthétique.

IMG_0125

Les personnages Disney dans le parc !

Saluons également les rencontres avec les personnages, certes pas plus nombreuses que l’an passé, mais réinterprétées. Le cas de Boarding House est intéressant, alliant exclusivité et tradition. En effet, Marie des Aristochats rencontrait pour la première fois de manière quotidienne les visiteurs, alternant avec Winnie, tous deux costumés pour l’occasion. De l’autre côté, près de Discovery Arcade, c’est la fameuse photolocation de Bonbons Dingo et sa surprenante machine qui ont émerveillé les visiteurs chaque jour. A la sortie de Liberty Arcade, l’atelier de couture de Minnie, nouveauté de 2013, a amassé la foule. Et cette année, une petite nouveauté est venue, là-aussi, agrémenter cette photolocation puisque Stitch, qui s’est offerte une nouvelle tenue d’Halloween, est venu prêter main forte à Minnie quand celle-ci paradait dans le Parc. Autant dire qu’il n’y a pas eu de réel investissement là encore et c’est tant mieux car la mise en scène de cette rencontre reste très aboutie.

HALLOWEEN2014-21sept-7

En revanche, du côté de Frontierland, second land à bénéficier de l’ambiance des festivités, et que l’on pourrait surnommer durant tout le mois d’octobre Citrouille-Land, le fameux Cimetière de Jack et Sally a bénéficié encore d’une mutation. Sans doute victime de son succès et pour permettre aux visiteurs de le situer plus facilement dès la sortie de Fort Comstock, il a été déplacé et s’est offert de nouveaux éléments de décoration en totale adéquation avec l’ambiance western du land. Chaque année, ce rendez-vous prend de plus en plus d’ampleur et l’univers de L’Étrange Noël de Monsieur Jack pourrait difficilement se détacher désormais de celui de Thunder Mesa. Point non négligeable, la disponibilité et l’interprétation des Casts Members dans la peau de ces personnages ont été particulièrement soignées cette année.

10687148_10152829498299776_7212077464669526070_n

Quelques petites décorations supplémentaires sont venues pointer le bout de leur nez du côté de certaines boutiques de Frontierland et Adventureland.

Halloween-29sept2014 (1)

En revanche, la surprise mais aussi l’amertume s’est fait ressentir à la veille de la soirée d’Halloween quand, à la stupéfaction générale, le fond de Frontierland, Ranch Joyeusement Hanté d’Halloween a intelligemment su reconvertir de nombreuses et anciennes décorations des temps passés du Parc. Oui, mais la question que tout le monde se pose, pourquoi seulement pour cette soirée, alors que l’immersion aurait pu satisfaire des milliers de visiteurs depuis le 1er octobre. Une ou plusieurs rencontres spéciales avec des personnages, des ateliers de jeux, de maquillage ou même de sculpture sur citrouille auraient pu s’installer temporairement dans ce lieu si peu rentabilisé depuis quelques années (si l’on excepte le Village du Père Noël). On espère que la question sera abordée pour 2015 et que Frontierland bénéficiera d’une expansion légitime de son Halloween Town.visuel_malefique_halloween2014

Mise à part l’arrivée d’un nouveau char, l’ambiance était plus à l’économie visiblement. Mais ce n’était pas sans compter l’esprit créatif qui a régi cette saison. Après La Reine des Neiges, la synergie avec l’actualité sur grand écran a vraiment retrouvé ses droits dans le Parc. En effet, il était assez évident que le Festival Halloween Disney 2014 prenne des airs maléfiques avec la sortie au premier semestre du film consacré à l’un des personnages les plus terrifiants de l’écurie des méchants Disney. La Maléfique d’Angelina Jolie n’a pas redonné ses lettres de noblesse à la vilaine ô combien populaire déjà auparavant, mais n’a fait qu’intensifier ce phénomène auprès des générations les plus jeunes sans doute. Avec assez d’aisance, une grande partie des festivités s’est déclinée autour de l’aura de la méchante fée.

IMG_9744

Prompte à donner sa touche personnelle aux célébrations de la journée, Maléfique a été l’égérie de l’ensemble du marketing mis en place. L’histoire racontée cette année était somme toute très simple mais efficace unanimement. L’esprit d’un gang d’inquiétants et diaboliques énergumènes Disney réunis autour de Maléfique prenait son essor peu après l’ouverture du Parc dans un tout nouveau défilé intitulé la Promenade Maléfique des Méchants Disney (analyse détaillée disponible). De bien belles attentes, il est vrai, pour au final découvrir un résultat assez médiocre mais très honorable : l’ajout d’une animation non négligeable et ouvrant symboliquement les festivités des journées, la réapparition du char Rêves de Pouvoir qui a fait les belles années de La Parade des Rêves Disney, la volonté de créer et de tester de nouveaux divertissements comme fer de lance de Disneyland Paris.10616412_10152804461899776_1302565777709789425_n

Le scénario de la journée se prolongeait avec le rassemblement des Méchants dans la Cour du Château. Cette rencontre de personnages n’était pas une nouveauté en soi, à ceci près que la « storyline », et c’est là tout l’investissement de cette édition, réinventait complètement le concept. Mais selon nous, la qualité mise en jeu dans le décor de ronces et la mise en ambiance (machines fumigènes, éclairages) et l’intégration avec l’attraction du Château n’ont pas été à la hauteur des attentes. Une mise en scène très pauvre en guise d’ouverture de ces rencontres avec les Méchants Disney et une gestion des flux de visiteurs bancale ont fait fausse note. Il faut saluer ce bel effort néanmoins qui ne demande qu’à être peaufiné l’an prochain.

IMG_0158

Mais ce qui a participé à la magnificence de cette saison tient aussi par la présence d’animations ponctuelles et simples, mais qui ont l’avantage non négligeable de marquer les esprits. La saison d’Halloween a pour la première fois fait appel au sculpteur de pastèques du Buffet Inventions pour s’atteler aux citrouilles cette fois-ci. Le succès n’a pas démérité du côté du Plaza Gardens. Les fontaines de Disneyland Paris ont proposé leurs spectacles diurnes habituels, des petits détails qui ont leur importance. L’ambiance était poussée, et il faut le souligner, jusqu’aux assiettes avec de nombreux menus spécial Halloween servis dans les restaurants du Parc. N’omettons pas enfin les animations musicales plus nombreuses cette année aux différents recoins du Parc, en groupe, en duo ou en solo.

IMG_9386

Cette année, les visiteurs se seront contentés encore une fois, et dans un souci d’économie que l’on devine, d’une seule soirée spéciale. La nuit du 31 octobre qui s’est révélée riche en surprises. En voici notre analyse complète.

hd12692_2014nov01_halloween-party_926x351

Le Disney Village, quant à lui, a souffert du trop peu d’animations, ou plutôt de la platitude de celles-ci, l’offre ne s’étant pas renouvelée cette année. Les efforts de décoration du site sont néanmoins à saluer.

Cette année encore, Disneyland Paris a marqué fort les esprits avec une saison exceptionnelle, entre nouveautés et continuité. La saison d’Halloween « made in Paris » prend des airs ambitieux pour l’avenir, dans une atmosphère unique et propre aux attentes des visiteurs. De quoi espérer des années de plus en plus fastes… Quand on sait qu’une grande réhabilitation de Phantom Manor est en marche pour les 25 ans et qu’une version Halloween du spectacle Disney Dreams ! est en projet, on en salive d’avance.

Nous vous invitons à découvrir notre diagnostic plus détaillé sur la soirée Halloween 2014 de Disneyland Paris :

Le Festival Halloween Disney 2014 : ce que nous retiendrons
Noter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *