Rencontre avec le casting français de Vaiana, la Légende du Bout du Monde

Publié par Kevin Gauthier le 18 novembre 2016 | Maj le 19 juillet 2017

14976205_10211282162039270_1587659750_oCe jeudi 17 novembre, blogueurs et influencers étaient conviés par The Walt Disney France pour une table ronde en compagnie de l’équipe du film « Vaiana, la Légende du Bout du Monde ». La rencontre se déroulait à l’Hôtel Mandarin Oriental (Paris I) et étaient présents Osnat Shurer (productrice), le duo de réalisateurs John Musker et Ron Clements, ainsi qu’une partie du casting français: Anthony Kavanagh (Maui), Cerise Calixte (Vaiana) et Mareva Galanter (Sina). Découvrez dès à présent notre retranscription de cette conférence.  Découvrez la critique de Vaiana La Légende du Bout du Monde ! 

Les premiers à passer sur le grill des questions des différents invités ont été les artistes prêtant leur voix aux personnages du film.

Question : Que ressent-on lorsqu’on reçoit la proposition de doublage de la part des Studios Disney?

Cerise Calixte : J’ai été hyper émue. Quand j’ai été appelée, et que j’ai su que j’allais prêter ma voix à Vaiana, je me suis dit « ça y est, je vais pouvoir réaliser un rêve ». J’étais très excitée à l’idée de commencer !

Mareva Galanter : J’ai d’abord été super contente, je me suis dit «Je vais peut être jouer un crabe, ou un cocotier ». Je ne savais pas que c’était pour Vaiana, et puis lorsqu’on m’a raconté l’histoire du film, j’étais plus qu’enthousiaste et touchée, ayant grandi à Tahiti. Ce film est extraordinairement fidèle à la culture et aux traditions polynésiennes. C’est un véritable cadeau…

Anthony Kavanagh : Mareva m’a ôté les mots de la bouche, puisque c’est le mot : un cadeau ! J’ai découvert les personnalités du personnage de Maui : drôle, attachant, touchant, généreux tout en étant de mauvaise foi et égocentrique ; une vraie superstar ! On m’annonçait le plus beau rôle en doublage d’animation, et après 10 doublages, je dois dire que c’est vrai. J’ai réalisé un rêve lors de la projection du film, en emmenant mon fils avec moi et en voyant sa réaction quand il a entendu la voix de son papa.

Anthony Kavanagh

Anthony Kavanagh

Question: À part les cheveux longs, quels sont vos points communs avec vos personnages?

Anthony Kavanagh : Je dirais le côté extraverti…

Boualem Lamhene (le coupant) : Je vais répondre à sa place, puisqu’avec Anthony on se connait depuis très longtemps : Maui est quelqu’un de très extraverti, très « rock’n’roll » mais profondément touchant. Je sais qu’il ne le dira pas alors je le dis…

Cerise Calixte (ajoutant) : Et de très attachant ! Concernant Vaiana, je pense qu’on a en commun la force de caractère: elle a beaucoup de caractère et c’est ce qui la pousse très loin, en étant déterminée !

Mareva Galanter : Je pense partager avec Sina la douceur et la tendresse maternelle ainsi que l’amour inconditionnel que je porte à mon pays.

Question : Cerise, que ressent-on en doublant une héroïne Disney, qui deviendra certainement une idole pour une génération d’enfants? N’avez-vous pas peur de devenir le cauchemar des parents avec la chanson « Le Bleu Lumière », comme « Libérée Délivrée ? » 

Cerise Calixte : Petite, je regardais les Disney et je ne me doutais pas qu’il y avait des artistes derrière les voix que j’entendais; c’est d’ailleurs la force du monde de l’imaginaire et de la magie. Participer à la création de cette magie c’est une grande fierté pour moi ! Concernant « Le Bleu Lumière », je n’ai pas peur de devenir le « cauchemar » des parents, j’espère que la chanson marchera autant que « Libérée Délivrée ». Le film comporte de nombreuses autres chansons, notamment « Pour les Hommes » de Maui ; et je propose aux parents d’écouter l’ensemble des chansons du film!

Cerise Calixte

Cerise Calixte

Question: Comment se déroule l’adaptation française? Travaillez-vous à partir de la version originale?

Anthony Kavanagh : J’ai appelé Dwayne Johnson (ndlr : voix originale de Maui), et je lui ai dit « C’est nul ! Désolé mais on va faire mieux en français », il m’a dit « Who are you? » (rire). Plus sérieusement, on m’a demandé de ne pas être Dwayne Johnson, mais de rester moi même, et de rajouter ma patte. Ce genre de briefing met directement à l’aise et donne envie de travailler. J’ai même eu le droit d’improviser sur certaines scènes, comme celle du requin où ce n’est pas du tout le même esprit que la version originale. Plusieurs petites scènes ou phrases ont été modifiées pour que ça soit drôle en français.

Cerise Calixte : Il est vrai que nous avons eu une certaine liberté, après l’image parle beaucoup et je me suis beaucoup inspiré du visuel. Parfois, la version originale utilisait des références moins ancrées dans notre culture, et nous avons essayé de l’adapter au maximum pour le public français. Un vrai travail de comédienne, tout en laissant le temps et l’émotion agir pour obtenir un résultat satisfaisant.

Rencontre avec le casting français de Vaiana, la Légende du Bout du MondeQuestion : Que redoutiez-vous le plus durant ce doublage : les dialogues ou les chansons?

Anthony Kavanagh : C’est la première fois que je prête ma voix à un être humain, et c’est la première fois aussi que je galère à interpréter une chanson. « Pour les hommes » est une chanson pas évidente, où Maui chante et rappe tout en respectant des timings comiques pour être drôle.

Cerise Calixte : Pour moi c’est l’inverse, j’ai eu l’habitude d’enregistrer des chansons en studio et j’appréhendais plutôt les dialogues. Mais comme dit plus tôt, on avait vraiment du temps pour s’appliquer et plus le film avançait, plus les repères se créaient. On arrive à s’identifier au personnage et à « rentrer dans l’image ».

Mareva Galanter : Pour ma part, il s’agissait également de la chanson, puisque je n’avais jamais chanté dans ce registre, ni dans cette tonalité. Mais grâce aux personnes présentes pour nous aider, tout s’est parfaitement passé !

Mareva Galanter

Mareva Galanter

Question : Seriez-vous tenté de revivre une expérience de doublage similaire ? Quelle partie du film a été votre favorite ?

Cerise Calixte : Ça m’a donné clairement envie de rechanter, et je repars avec plaisir pour d’autres aventures Disney. J’ai aimé particulièrement deux parties du film: toutes les scènes avec la grand-mère de Vaiana, qui m’ont vraiment touchée et la scène entre Vaiana et Maui, où ce dernier lui explique ses tatouages.

Anthony Kavanagh : Mes scènes préférées sont toutes celles où Maui jette à l’eau Vaiana, j’ai adoré faire ça !

Mareva Galanter : J’adore également les passages avec la grand-mère, c’est un personnage attachant et touchant. À Tahiti, la relation entre les enfants et les parents est vraiment très forte et ancrée dans la culture.

Vaiana

Vaiana, princesse de la tribu des Motunui

Question: Cerise, d’après vous, en quoi Vaiana est différente des autres héroïnes Disney?

Cerise Calixte : Le fait qu’elle vienne des îles du Pacifique est déjà une belle différence. C’est une femme forte, et c’est la première fois qu’on retrouve une héroïne qui n’a pas besoin d’un homme ! Elle va sauver son peuple, et tout son amour elle le donne à son peuple, à sa famille, ses amis, ses animaux : ce n’est pas une Princesse !

Question : Boualem, comment travaillez-vous l’adaptation d’un film d’animation Disney ? Comment choisit-on les comédiens pour un doublage?

Boualem Lamhene: On collabore avec des auteurs, des traducteurs. Les premières commandes proviennent de Disney Music Group, pour la composition de l’album. On s’accorde avec les différentes équipes, on écoute et réécoute les chansons pour insuffler les idées et les thématiques des chansons aux auteurs. Il s’agit d’un vrai travail puisqu’on doit tenir compte du message, de l’interprétation mais aussi de la synchronisation des mouvements de bouches et des gestes des personnages.

C’est un travail fastidieux, mais on met beaucoup d’énergie puisque nous savons l’importance de ces chansons. Concernant les castings, on ne choisit pas nécessairement au physique. Des ateliers de réflexion sont mis en place où nous avons la chance de découvrir les films bien avant la sortie, jusqu’à 3 ans en amont. On a donc le temps de réfléchir et d’y consacrer du temps et ça nous permet de faire des shortlists, de partager avec les différents services de The Walt Disney Company.

Concernant Vaiana, Cerise n’avait jamais fait de doublage, mais elle a fait de la comédie musicale et était très à l’aise au niveau des chansons. Avant de la voir physiquement, j’ai seulement entendu sa voix, ça a été une vraie surprise en voyant la ressemblance frappante entre Cerise et Vaiana. Pour Anthony c’est différent, puisqu’on savait au départ qu’on le voulait sur le projet : c’est un show-man, c’était important pour nous. Et on avait eu l’idée de Mareva il y a très longtemps : elle est polynésienne, c’est une superbe ambassadrice, elle est belle, talentueuse, sympathique et c’était un plaisir de collaborer avec elle pour la première fois.

Nous tenions à remercier Boualem Lamhene, Anthony Kavanagh, Cerise Calixte ainsi que Mareva Galanter pour leur gentillesse et le temps pris pour répondre à nos questions. Remerciements également à l’agence Heaven ainsi qu’aux équipes The Walt Disney Company France pour l’organisation de cet évènement en toute décontraction.

Découvrez très prochainement notre retranscription de la table-ronde de l’équipe technique du film, avec Osnat Shurer (productrice), John Musker et Ron Clements (réalisateurs).

Rencontre avec le casting français de Vaiana, la Légende du Bout du Monde
Noter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *