SparkShorts : trois nouveaux courts-métrages Pixar pour le prix d’un !

Publié par Naomi HUART le 25 janvier 2019 | Maj le 5 février 2019

2019 commence bien pour les fans de Pixar ! A l’occasion d’une rediffusion de La Petite Sirène le 18 janvier au El Capitan Theatre à Hollywood, les Pixar Animation Studios ont réalisé une série de trois courts-métrages intitulée SparkShorts. Ces trois petits films, Purl, Smash and Grab et Kitbull, restent à l’affiche pendant une semaine avant de trouver leur place sur YouTube.

Purl, le premier SparkShorts de Pixar dévoilé

Le premier court-métrage réalisé dans le cadre du programme SparkShorts de Pixar est désormais disponible sur la plateforme Youtube. Purl est une plongée au cœur d’une start-up dynamique tournant à un rythme effréné, oscillant entre caricatures à peine excessives et décryptage des rapports hommes-femmes. Le court-métrage réalisé par Kristen Lester et produit par Gillian Libbert-Duncan suit les aventures de Purl, une pelote de laine rose débarquant dans un open-space dominé par des hommes en costumes gris. Une mise en lumière maîtrisée des différences, de la place des femmes dans le monde de l’entreprise et de l’acceptation de soi, un défi de taille à relever pour l’enthousiaste pelote de laine.

Ce court-métrage d’animation pose des questions contemporaines, jusqu’où aller pour se faire accepter ? A quel prix ? Réflexion largement influencée par les premiers pas dans l’animation de Kristen Lester, la réalisatrice. Une thématique forte rehaussée d’un visuel réaliste et coloré, Purl remplit sa promesse et s’inscrit dans l’esprit visuel et sonore des studios Pixar. Il faut aussi noter le travail de création autour du personnage principal : Purl, dont les mouvements saccadés rappellent le stop-motion, en contraste complet avec les hommes costumés.

Les studios Pixar ont aussi dévoilé une vidéo des coulisses de la conception de Purl, un making of parsemé d’anecdotes et d’explications de la réalisatrice. Le premier d’une série de SparkShorts qui rejoindront le catalogue de la très attendue plateforme Disney +, et ce dès son lancement.

SparkShorts : l’opportunité pour les jeunes animateurs de faire leurs preuves

Pixar, tout comme Disney, a toujours eu comme mot d’ordre la créativité et l’innovation. Si ces valeurs s’étaient un peu perdues ces dernières années, Pixar privilégiant les suites aux films originaux, le studio semble revenir à ses racines avec SparkShorts.

Lindsay Collins, la vice-présidente du développement, explique que le programme SparkShorts a été créé spécifiquement par Disney et Pixar pour permettre aux plus jeunes animateurs de commencer à faire leurs preuves.

« Nous voulons encourager nos futurs réalisateurs et scénaristes à partager leurs idées avec le monde », dit-elle. « Qui sont les prochains réalisateurs et producteurs et à quelles nouvelles idées complètement dingues sont-ils en train de cogiter ? Quelle est la prochaine grande révolution dans le domaine de l’animation ? »

Plusieurs courts-métrages ont été réalisés pour le programme SparkShorts, mais seuls trois d’entre eux ont été sélectionnés pour être diffusés au cinéma.

Purl, Smash and Grab et Kitbull, trois films créatifs et innovants

Les trois courts-métrages de SparkShorts sont très différents les uns des autres, et expriment l’inventivité de leurs réalisateurs.

  • Purl

Purl, ou comment s’intégrer dans une startup ?

Purl, réalisé par Kristen Lester et produit par Gillian Libbert-Duncan, raconte l’histoire d’une pelote de laine nommée Purl qui va devoir s’adapter à son nouveau travail : une startup pro-active et dynamique qui ne colle pas vraiment au caractère sérieux de Purl. Les péripéties et les gags s’enchaînent tandis qu’elle essaie de s’intégrer, mais est-ce vraiment la peine de se changer pour se faire apprécier ?

Le style visuel de Purl se rapproche de l’animation Pixar classique, très colorée, avec un côté cartoon.

  • Smash and Grab

Smash and Grab, Une amitié entre deux robots, un thème apprécié par Pixar.

Ce deuxième court-métrage est réalisé par Brian Larsen et produit par David Lally. Nous retrouvons deux robots abandonnés prêts à tout pour retrouver leur liberté et rester ensemble après avoir passé des années exilés au sein de la salle des machines d’une imposante locomotive.

L’histoire se rapproche un peu de celle de Wall-E, mais le visuel est différent de ce dont Pixar a habitué son public. Les couleurs sont plus sombres, et donnent un aspect apocalyptique au film.

  • Kitbull

Kitbull, un aspect 2D unique, jamais vu chez Pixar.

Dernier film de la trilogie, Kitbull, est réalisé par Rosana Sullivan et produit par Kathryn Hendrickson. Le court-métrage suit l’amitié naissante entre un chaton errant très indépendant et un pitbull.

L’animation de Kitbull est complètement différente de tout ce dont Pixar a pu faire par le passé. On y retrouve un aspect 2D, très rare chez le studio qui s’est surtout illustré par son usage innovant de la 3D. Les décors semblent avoir été coloriés au crayon, et le tout donne une identité très intéressante au film.

Pour ceux qui n’auront pas la chance de faire un petit aller-retour à Hollywood pour voir SparkShorts au cinéma, les trois courts-métrages seront diffusés sur YouTube en février. Le reste des courts-métrages du programme SparkShorts sera visible sur la plateforme de streaming Disney +.

SparkShorts : trois nouveaux courts-métrages Pixar pour le prix d’un !
4.3 (86.67%) 3 votes
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *