J.J Abrams clarifie certains points sur l’ascendance de Rey

Publié par Florian Mihu le 16 avril 2016 | Maj le 12 juillet 2017

Alors que le film débarque tout juste sur support vidéo en France, il fait encore et toujours parler de lui par les multiples théories qui en émanent et qui pourraient s’avérer (ou pas) pour la suite, à savoir Star Wars – Episode VIII. En dépit de son côté remake, hommage ou ce que vous voudrez, Star Wars – Le Réveil de la Force suggère, grâce notamment à ses nouveaux personnages, son lot de mystères… Qu’est-ce qui peut évidemment exciter les purs Fans de la saga sur ces nouveaux protagonistes ? Eh bien, tout d’abord, leurs origines et donc avant tout leurs parents, le lien familial, biologique ou bien plus spirituel et mystique, qui marque la saga depuis l’Episode I. Si l’on ne se pose pas vraiment la question de savoir d’où provient Finn (après tout, il n’y a pas trente-six personnages majeurs de couleur noire dans le film), les attentions se portent davantage sur Rey.

D’ou provient le personnage Rey dans Star Wars

Daisy Ridley Rey Luke Skywalker Episode VIII

On se doute, compte tenu des capacités qu’elle possède (la sensibilité à la Force, sa maîtrise incontrôlée et rapide…), que la question de sa parenté sera traitée dans la suite des films. Il est évident aussi que son parcours s’apparente à celui d’un Anakin ou d’un Luke Skywalker. Plusieurs théories ont donc été pensées par les Fans : on a parlé en toute logique évidemment de celle avec Maître Luke, on a évoqué celle avec Obi-Wan Kenobi et plus récemment le personnage principal du spin-off Rogue One – A Star Wars Story, Jyn Erso. Cette dernière rumeur a été purement et simplement démentie par l’actrice Daisy Ridley. D’un point de vue chronologique, il y avait par ailleurs discordance, Rey étant beaucoup trop jeune pour être la descendante directe de Jyn Erso. Alors qu’on n’en savait pas plus jusque-là, le réalisateur du septième opus, J.J Abrams, a profité de sa venue au festival de Tribeca pour jeter de l’huile sur le feu…

2048x1536-fit_mark-hamill-incarne-luke-skywalker-star-wars-episode-viii

Rey : la piste d’Obi-Wan Kenobi plausible ?

« Les parents de Rey ne sont pas dans l’Episode VII, donc je ne peux pas vous dire qui ils sont. Mais je peux vous dire que Rey y pense elle aussi. » Au micro d’Entertainment Weekly, le cinéaste a précisé par ailleurs : « Ce que je voulais dire, c’est qu’elle ne les découvre pas dans l’Episode VII. Ce qui ne veut pas dire qu’ils ne sont pas déjà dans le même univers qu’elle. » Ces déclarations rayent définitivement la théorie de Luke donc, ce qui laisse celle d’Obi Wan toujours plausible. Rendez-vous le 26 mai 2017 pour en découvrir davantage sur cet enjeu majeur. Doit-on comprendre que nous ayons déjà croisé ses parents dans la saga ?

J.J. Abrams demande pardon aux Fans pour une scène du Réveil de la Force

Star Wars – Le Réveil de la Force vient d’annoncer la date de sa sortie en vidéo en France. Le film, qui a battu de nombreux records comme tout le monde le sait, fait à nouveau parler de lui aujourd’hui avec une scène marquante du final du film. On parle de celle où le Faucon Millenium rentre sans son pilote à la base de la Résistance… Et de nombreux spectateurs ont pu être surpris de constater que le général Léia ne montre aucune compassion envers Chewbacca après la mort de Han. Elle se dirige en effet directement vers Rey. Voilà un moment que J.J. Abrams, réalisateur et co-scénariste du film, regrette amèrement. Eh oui… à force d’avoir voulu jouer la carte du plagiat scénaristique au prix d’un manque d’originalité, J.J. Abrams et Lawrence Kasdan auront oublié de travailler des relations indéfectibles et essentielles de la saga, comme celle qui unit notre Wookie à Leia. Certes, les liens tissés entre les nouveaux personnages sont louables et intéressants pour certains, quand ils ne tombent pas dans la fausse manipulation imperceptible des spectateurs (comme les bribes de romance improbable entre Finn et Poe Dameron), mais ceux entre les ‘anciens’ personnages ont véritablement été négligés. En voici la preuve !

leia-chewie

« C’est probablement une de mes erreurs dans le film. » confie J.J. « A l’époque, je me disais que Chewbacca, malgré sa peine, était focalisé sur le sauvetage de Finn et son désir de lui porter secours. Du coup, j’ai fait partir Chewbacca avec lui et je me suis concentré sur Rey trouvant Leia, qui la cherchait. L’idée était que bien qu’elles ne se soient jamais rencontrées, elles se connaissent déjà grâce à leur puissant rapport avec la Force. Leia aurait été mise au courant de son existence bien avant les événements mis en scène à l’écran, et Rey aurait aussi entendu parler de Leia. Cette réunion était à la fois une rencontre et des retrouvailles, avec comme point d’orgue leur deuil mutuel. »

star-wars-episode-viii-photo-56e055526d2f2

Star Wars : J.J. Abrams aimerait voir des personnages gays dans les films

Star Wars – Le Réveil de la Force incarne à lui seul un virage dans la diversité sociale hollywoodienne. Si une majeure partie de cette démarche s’inscrit dans des effets de communication bien sentis par Disney, ça n’en reste pas moins un moyen somme toute efficace de véhiculer des messages contemporains à même d’éclairer le public et de faire évoluer encore et toujours plus l’image et le traitement du réel par la maison de Mickey. En effet, la diversité à l’écran se ressent sur plusieurs aspects que Disney a voulu moderniser. Le nouveau triangle amoureux et l’ensemble de la saga seront centrés sur le personnage de Rey, bien que boycottée dans les produits dérivés durant un temps. Le premier rôle masculin de la nouvelle génération est afro-américain (Finn) et le second rôle de cette même génération est latino. Disney et Lucasfilm Ltd. espèrent développer davantage cette diversité à l’écran avec une approche sur la sexualité. En effet, le réalisateur de Star Wars – Le Réveil de la Force, J.J. Abrams, qui n’est pas aux commandes des prochains films à proprement parler, espère découvrir un jour des personnages gays (et donc naturellement une histoire d’amour).

2048x1536-fit_realisateur-abrams-tournage-star-wars-7-mai-2014

C’est durant les US Alliance Oscar Wilde Awards que le cinéaste a livré son opinion :

 « quand je parle d’ouverture, ce n’est pas pour exclure les personnages gays, c’est pour les inclure bien sûr. » Il ajoute : « Pour moi, ce qui est fun avec Star Wars, c’est explorer les possibilités donc ce serait très étroit d’esprit de dire qu’il n’y aurait pas de personnage homosexuel dans ce monde. »

Bien que les films de la saga ne contiennent pas présentement de personnages homosexuels, la littérature de l’ancien Univers Étendu en a introduit quelques-uns :  Sinjir Rath Velus dans Star Wars: Aftermath et Moff Delian Mors dans Lords of the Sith. Ce que l’on sait en revanche, c’est que la rumeur électrique d’un rapprochement entre les personnages de Poe Dameron et Finn enflamme la toile depuis la sortie du film en décembre dernier. Oscar Isaac, l’interprète de Poe, rejoint d’ailleurs l’avis du réalisateur, et Mark Hamill (Luke Skywalker) pense que son personnage pourrait lui aussi être homosexuel en y réfléchissant bien. Pour autant, il est important de comprendre que d’une part la romance et par extension la sexualité n’ont jamais eu quelconque importance dans le récit de la saga, et d’autre part ont toujours servi admirablement bien la narration. Il faudrait dans le cas d’une histoire d’amour homosexuelle que celle-ci se mette au service du scénario et non l’inverse… Le coup de communication n’est hélas pas loin alors que Disney pourrait faire le pari de productions intelligentes, ne jouant ni sur le clivage ni sur le buzz (retour en arrière sur Disney Channel). Cela servirait davantage les causes défendues contre l’homophobie, le sexisme ou la xénophobie.

Star Wars Personnages Gays

Rappelons enfin que si Abrams souhaite voir des personnages gays dans la saga, il n’en sera pas l’instigateur puisque les prochains films sont confiés à Rian Johnson pour l’Episode VIII et Colin Trevorrow pour l’Episode XI, bien qu’il reste producteur.

Star Wars LGBT

Rappelons que Disney et Lucasfilm Ltd. ont organisé conjointement une opération spéciale au profit de l’UNICEF à l’occasion du tournage de Star Wars – Episode VII. C’est sans surprise que ce programme Star Wars: Force for Change a été une très grande réussite. Après la possibilité de pouvoir jouer dans le film, JJ Abrams vient de dévoiler une nouvelle vidéo, où il est question d’une projection en avant-première du film, en 2015. Ce nouveau lot en jeu ne pourra que ravir les Fans.

Grand maître de la communication, le cinéaste a profité de cette vidéo pour dévoiler à la Terre entière une petite surprise : le tout premier X-Wing de l’Episode VII. Son design n’est certes pas inconnu à ceux qui ont pu voir les images du tournage qui ont fuité sur la toile (ici et ici), nous dévoilant notamment les décors du fameux Faucon Millenium. Voici donc ce premier vaisseau X-Wing qui affiche un extérieur a priori achevé. Cette version diffère donc des premières versions présentes dans la trilogie originale. Cette dernière a été créée par Ralph McQuarrie, l’artiste de génie derrière une majeure partie de l’univers visuel de Star Wars.

 

Star Wars, épisode VIII / IX : exit JJ Abrams, bonjour Rian Johnson !

Les Walt Disney Studios n’auront finalement pas porté une confiance éternelle envers J. J. Abrams. En effet, on a appris ce week-end que Disney et Lucasfilm Ltd. avaient engagé, pour les épisodes VIII et IX, Rian Johnson, non seulement pour diriger ces deux volets, mais également pour les scénariser.

C’est le site Variety qui nous a révélé cette information. Le journaliste précise : « Johnson devrait s’y mettre rapidement et cela devrait devenir sa préoccupation pour un petit moment. Techniquement, il est prévu qu’il écrive un deuxième film mais l’intention des deux côtés est aussi de le voir réaliser celui-ci ».

1403358016740.cached

Certaines autres sources ont, par ailleurs, nuancé sa participation au dernier volet de la troisième trilogie Star Wars. Selon The Wrap, le réalisateur de Brick, The Brothers Bloom et Looper, ainsi que de trois épisodes de Breaking Bad, s’attellera bien à l’écriture du neuvième opus de la saga mais ne sera pas forcément collé à sa réalisation, confirmant la logique implacable de Disney d’attribuer un cinéaste par projet sur grand écran pour Lucasfilm Ltd. Rappelons que Star Wars – Episode VIII et Star Wars – Episode IX sont respectivement prévus en 2017 et 2019. L’intéressé aura laissé patienter son public d’une très courte durée puisque sans confirmer officiellement son engagement dans l’aventure intergalactique, a posté ceci sur son fil Twitter :

Star Wars, épisode VII : J. J. Abrams veut le tourner en pellicule 35mm

J. J. Abrams à qui est confié la réalisation de Star Wars, épisode VII collabore actuellement avec son chef opérateur acolyte Dan Mindel pour tourner la suite de la saga sur… des stocks Kodak en 35 mm.

Depuis que la pré-production de l’épisode VII de la nouvelle trilogie Star Wars a été lancée, il n’y a pas un jour sans qu’une nouvelle rumeur ou de nouvelles informations n’émergent tant l’attente du public et en particulier des addicts SW est grande (et c’est légitime). Disney et Lucasfilm Ltd. sont restés très discrets sur l’avancement du projet depuis la D23 Expo 2013 d’Anaheim  dernièrement.

La dernière rumeur qui peut sonner comme un pied de nez aux intérêts commerciaux qui ont poussé Abrams à mettre récemment de l’eau dans son vin sur la 3D (Paramount l’ayant forcé à tourner la suite de Star Trek en relief, ce qui n’étais pas du tout sa volonté), c’est le tournage de l’épisode VII sur… support pellicule, autrement dit en argentique. Un pari plus qu’osé dans le paysage hollywoodien respirant le numérique à 1000 %. Oui, mais Abrams n’en serait pas à son premier film méthodiquement artisanal, comme le montre le magnifique Super 8 qu’il nous a proposé il y a quelques années, hommage au cinéma spielbergien. La dernière fois que la franchise Star Wars a utilisé de la pellicule, c’était pour l’épisode I – La Menace Fantôme, auquel certaines images numériques furent intégrées. On sait donc qu’Abrams s’est associé avec son acolyte Dan Mindel, chef opérateur qui l’accompagnera en suggérant ses lens flares, bugs optiques très appréciés du cinéaste. C’est la société Kodak qui aurait été choisi pour fournir les pellicules, ce qui n’est pas un mal pour l’entreprise qui est actuellement faillite. Le film sera donc tourné en 35 millimètres, support malheureusement trop oublié depuis plusieurs années et qui renforcera l’image en grains.

star-wars-episode-vii-to-be-shot-on-35mm-by-dan-mindel-143348-a-1377242644-470-75

Lucasfilm Ltd. Kathleen Kennedy

Rappelons que la présidente de Lucasfilm Ltd. Kathleen Kennedy a annoncé récemment que le film mêlerait habilement, dans un scénario original s’appuyant sur des méthodes semblables à celles utilisées pour la première trilogie, effets visuels numériques, effets spéciaux, décors naturels et créations artisanales et mécaniques notamment pour les droïdes. Aussi, selon elle, une « incroyable » équipe travaille sur les effets spéciaux, « mais si on n’a pas une super histoire et d’excellents personnages, les effets ne servent à rien ». « On a aussi Larry Kasdan, qui a travaillé sur L’Empire contre-attaque et Le Retour du Jedi, en tant que scénariste ». Un retour notable et assumé à l’old school pour la franchise Star Wars en parallèle du retour des personnages principaux de la première trilogie.

628x471_scaledown_450

Star Wars épisode VII : J.J. Abrams commencera le tournage début 2014

Après une période un peu creuse concernant l’actualité du film, nous savons désormais que sa production et son tournage se dérouleront durant les premiers mois de l’année prochaine, d’après les récentes déclarations de J.J. Abrams au Produced By Conference.

L’événement annuel Produced by Conference (PBC) qui s’est déroulé dans les studios de la 20th Century Fox à Los Angeles samedi dernier, et réunissant producteurs et réalisateurs de renom, a été l’occasion pour J.J. Abrams de nous révéler quelques informations sur le prochain épisode de la sage Star Wars qu’il réalisera.

ProducedBy2013__130327161114-275x77

Comme l’envisageait Bryan Burk, le producteur de l’épisode VII, la production et le tournage de ce volet se dérouleront durant les premiers mois de l’année 2014. au Royaume-Uni. C’est J.J. Abrams qui a confirmé cette information au PBC, la sortie du film étant toujours prévue pour 2015.

« Si tout se déroule comme prévu, nous nous rendrons à Londres probablement dès la fin de l’année pour nous occuper du film Star Wars » a-t-il ajouté, en précisant par ailleurs – à propos du tournage en Angleterre – qu’il aurait personnellement préféré faire le film à Los Angeles mais que Disney en avait décidé autrement. Non sans humour, il a ajouté que la perspective de réaliser l’épisode VII était bien l’unique chose qui aurait pu le convaincre de repousser ses vacances en famille.

Concernant le scénario bouclé de Michael Arndt, Abrams n’a répondu que : « C’est tellement énorme, tellement important pour tellement de gens, que je crois que la meilleur façon d’aller de l’avant serait de respecter ce qui a été fait avant plutôt que de le vénérer ».

Star Wars, épisode VII : JJ Abrams vous propose un rôle dans son film

Alors que son tournage vient de débuter officiellement, la production de Star Wars – Episode VII, prévu pour le 18 décembre 2015 dans le monde, a révélé il y a peu son casting principal au grand complet, sans pour autant associer un nom à chacune des nouvelles recrues. Mais aujourd’hui, c’est une toute autre actualité que nous relayons…

En effet, depuis le plateau de tournage de l’Episode VII, le réalisateur JJ Abrams a annoncé, dans une vidéo enregistrée, le lancement de Star Wars: Force for Change, nouvelle opération initiée par The Walt Disney Company et Lucasfilm Ltd., en étroite collaboration avec sa maison de production, Bad Robot, dont l’objectif est de trouver des solutions créatives destinées à répondre aux plus grands défis de notre monde.

21may14hpStarWars

La première étape de Force for Change sera au profit du programme spécial « Innovation Labs » de l’UNICEF, Fond des Nations unies pour l’Enfance, destiné à venir en aide, partout dans le monde, aux enfants les plus démunis. par l’apport d’un soutien moral et financier. En effet, pour le début de cette formidable opération, Disney a souhaité faire un don d’un million de dollars et organise une opération de contribution financière participative auprès des fans via le site www.Omaze.com/StarWars. Ce concours permettra à toutes celles et ceux ayant réalisé une donation minimum de 10 $ au profit de l’UNICEF (donation pouvant s’étaler de 10 à 50 000 $), de figurer parmi la liste des sélectionnés potentiels pour apparaitre au générique de Star Wars – Episode VII.

Il ne s’agit pas là seulement d’une simple apparition dans les crédits finaux mais quelque chose de bien plus exceptionnel… Car chaque donateur de cette opération aura une chance d’entrer dans la légende Star Wars. Le Grand Prix « Star Wars : Force for Change » inclut :

– Les billets d’avion et les nuits d’hôtel pour le/la gagnant(e) et son accompagnateur(trice) ;

– Un accès « coulisses » sur le plateau fermé de Star Wars – Episode VII, en tant qu’invité(e)s d’honneur de J.J. Abrams ;

– L’opportunité de rencontrer les comédiens du film ;

– Le/la gagnant(e) et son accompagnateur(trice) – après sessions de maquillage et de costume – interpréteront un personnage de Star Wars – Episode VII et apparaîtront dans une scène du film.

Aperçu en vidéo du tournage de l’Episode VII à Abu Dhabi et annonce de JJ Abrams :

« Les fans de Star Wars font partie des personnes les plus passionnées mais aussi les plus engagées qui soient au monde », reconnaît le réalisateur J.J. Abrams. « C’est vraiment un honneur d’offrir à l’un ou l’une d’entre eux la possibilité de venir sur le plateau en tant qu’invités d’honneur et de leur permettre de faire une apparition dans STAR WARS : EPISODE VII. Nous sommes d’autant plus fiers qu’en participant à cette campagne, les fans de Star Wars vont pouvoir aider les enfants du monde entier à travers notre collaboration avec le programme « Innovation Labs » de l’UNICEF. »

Star Wars continue d’inspirer des générations de rêveurs mais aussi de bâtisseurs capables d’utiliser leur créativité au service de grandes réalisations. Star Wars et Lucasfilm Ltd. ont été fondés dans l’idée qu’en combinant les forces de la créativité et de l’innovation, l’impossible pouvait devenir possible.

« Les films Star Wars sont le reflet de la vision de George Lucas, qui alliait technologie et créativité », explique Kathleen Kennedy, Présidente de Lucasfilm Ltd. « Nous voulons honorer et marcher dans les pas de cette philosophie positive au moment où nous commençons le tournage de l’Episode VII et utiliser Star Wars au bénéfice d’une noble cause. Star Wars : Force for Change nous aidera à atteindre cet objectif, tout en rendant hommage aux fans qui animent encore et toujours la flamme Star Wars et qui nous permettent de lever des fonds indispensables à des programmes tels que celui entrepris par l’UNICEF et son programme « Innovation Labs ».

JJ_Video_Composite2_r (1)

En apportant leur soutien financier à l’initiative Star Wars : Force for Change, les fans aident l’UNICEF à construire un lendemain meilleur pour de nombreux enfants défavorisés et leurs familles. À travers son programme « Innovation Labs », l’UNICEF aide à apporter des solutions pérennes aux défis majeurs rencontrés par nombre d’enfants partout dans le monde, qu’ils s’agissent de problèmes de nutrition, d’accès à l’eau, de santé ou d’éducation. La campagne Star Wars : Force for Change contribuera à financer des projets novateurs et permettra d’envisager la vie autrement pour de nombreuses communautés à travers le globe.

« L’UNICEF travaille dans plus de 190 pays et territoires afin d’aider les enfants et les adolescents les plus vulnérables, identifier des solutions susceptibles de les aider dans leur quotidien et apporter le changement », déclare Christopher Fabian, Conseiller senior sur les sujets d’Innovation et co-responsable de l’unité Innovation. « Nous travaillons de concert avec les plus grands technologues afin de trouver des solutions qui aideront des millions de personnes défavorisées. Le support d’une initiative comme Star Wars : Force for Change permettra de fédérer toutes leurs innovations dans le seul but de résoudre les solutions les plus préoccupantes et de créer un monde meilleur. »

graphics-unicef-842824

Rendez-vous sur le site www.StarWars.com/ForceForChange pour en savoir plus sur cette initiative caritative et sur le travail accompli par l’UNICEF via son programme « Innovation Labs » et lancez-vous dans la compétition – en faisant un don ou gratuitement – sur le site www.Omaze.com/StarWars.

Vous avez jusqu’au 19 juillet, 9 heures du matin, pour tenter de rentrer dans la légende et tourner une scène de Star Wars. May the Force Be with You !

J.J Abrams clarifie certains points sur l’ascendance de Rey
Noter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *