Pixar ne misera plus dans les suites

Publié par Florian Mihu le 5 juillet 2016 | Maj le 4 juin 2017
Pixar Place

Pixar Place

En route vers un vaste chantier de production de marques originales ! C’est tout du moins ce que Jim Morris, le président des Pixar Animation Studios, a annoncé publiquement à l’occasion d’un entretien dans Entertainment Weekly. Comprenez par là que Disney-Pixar en aurait fini une bonne fois pour toutes avec les sequels de ses franchises lucratives. Alors que Le Monde de Dory vient de sortir sur les écrans, le responsable des studios à la lampe de bureau fait une mise au point alors que les critiques valsaient sur sa vision et celle de John Lasseter concernant le manque d’originalité à vouloir à tout prix produire des suites de franchises populaires…

Après Cars 3, Toy Story 4 et Les Indestructibles 2, c’en sera fini des suites chez Pixar !

Jim Morris l’affirme haut et fort. Si de nombreuses suites sont en préparation, pour certaines présentées officiellement l’été dernier à la D23 Expo 2015, Pixar se projette désormais vers un avenir de contenus originaux et donc… de défis ! L’année 2015 est à ce titre une leçon salvatrice à tirer des exécutifs du studio de Luxo. Disney et Pixar ne s’attendaient sûrement pas à la déferlante de notoriété de Vice-Versa de Pete Docter, sorti en juin, et qui a fini par engranger 850 millions de dollars, tandis qu’à la suite de ce chef-d’oeuvre, le label est passé à son pire crash financier, commercial et sans doute critique. Le Voyage d’Arlo, de Peter Sohn, pourtant bien vendu à une période de Noël censée attirer naturellement, a non seulement accusé des baisses de fréquentation records dès ses premières semaines d’exploitation mais n’aura jamais marqué les esprits et permis à Pixar de rembourser son budget de production. De meilleur bilan jamais enregistré à flop inattendu, Pixar aura connu une année 2015 en demi-teinte, preuve que rien n’est gagné d’avance concernant l’offre en films originaux, même pour le studio le plus florissant depuis des décennies.

Image Une_Whalen-Inside-Out Vice-Versa Affiche Art

Le président de Pixar tient donc à rassurer le public tout en servant l’éternel discours du réalisateur pleinement décisionnaire du choix de mettre une suite d’une marque rentable sur les planches ou non…

« La plupart des studios sautent sur l’occasion de faire une suite dès qu’un film a du succès » a confié Morris, mais « nous faisons des suites uniquement si le cinéaste en charge du premier film a une idée et s’il est prêt à s’engager sur cette voie. Faire une suite est parfois même plus difficile [que de réaliser une création originale] car même si vous avez ce monde pré-défini qui d’un côté permet d’avoir une longueur d’avance, d’un autre, vous n’avez pas le droit à l’erreur. »

The World Premiere Of Disney-Pixar's "Finding Dory"

Le président de Walt Disney Studios Motion Picture Production, Sean Bailey, le Président des Walt Disney Animation Studios et Pixar Animation Studios Edwin Catmull et le Président délégué des Pixar Animation Studios, Jim Morris à l’avant-première hollywoodienne du (Le) Monde de Dory le 8 juin 2015.

Alors, quel est l’avenir du studio ?

On le sait, après Le Monde de Dory, Cars 3, Toy Story 4 et Les Indestructibles 2 se préparent à vive allure dans les studios de Emeryville. Mais les créations originales auront la part belle juste après ça, comme le confirmait déjà COCO de Lee Unkrich, dévoilé au Panel de l’Animation à Anaheim par John Lasseter en août dernier. Ce dernier, prévu en 2017, s’inspire de la culture religieuse du Mexique et en particulier de la Fête des Morts. D’autres films sont d’ores et déjà au stade de pré-production mais ni les titres ni les synopsis n’ont encore été dévoilés. Ce que l’on sait en revanche, c’est qu’ils sont datés à mars et juin 2020.

Coco Dia de Los Muertos

Ce qu’il convient de rappeler également, c’est que cette annonce de Jim Morris n’est pas surprenante. La plupart des cadors du métier chez Pixar sont occupés à travailler sur des nouveaux personnages, de nouveaux univers depuis des mois ou des années, laissant donc naturellement de côté leurs personnages déjà existants.

« Pete Docter (Vice-Versa) a eu une idée pour un tout nouveau film. Brad Bird, le créateur de Ratatouille, travaille en ce moment sur Les Indestructibles 2 et on n’a pas vraiment discuté d’une suite à ce film », a continué Jim Morris. « Quant à WALL.E, c’est moi qui en assurais la production, alors c’est un de mes favoris. Ce serait génial de retourner dans cet univers et d’expliquer aux spectateurs que les humains ont finalement survécu en retournant sur leur planète. Mais c’était une véritable histoire d’amour avec un début, un milieu et une fin, alors nous n’avons pas prévu d’autres histoires dans ce monde-là pour le moment. »

On le voit, Pixar entre dans une ère facile aux premiers abords compte tenu de la puissance de ses franchises, mais fortement délicate, la maladresse d’écorcher ses univers chéris n’étant pas loin. La vraie phase la plus éprouvante reste à venir avec Coco et les autres films originaux en préparation, mais c’est tant mieux car l’ADN de ce studio réside d’abord et avant tout dans son potentiel créatif à vouloir toujours innover, donner vie à de nouvelles histoires et des personnages forts sans pour autant oublier le lien indéfectible tissé avec son public. Le Monde de Dory et Le Monde de Nemo ont 13 années d’écart, Les Indestructibles 1 & 2 en auront 15, Toy Story 3 et 4, 8. Pixar se laisse aussi le temps d’exploiter à nouveau en profondeur et avec subtilité ses personnages emblématiques et garde toujours à l’esprit que les spectateurs restent avant toute chose les seules décisionnaires de leur avenir. Si Vice-Versa est bien placé pour bénéficier dans les prochaines années d’une suite, pas tant par son succès d’estime mais plutôt par la construction de son univers qui appelle logiquement à de nouvelles aventures, d’autres classiques du label doivent et devront, on l’espère, ne pas faire leur retour sur grand écran. Leur statut quasi-sacré au sein du catalogue Pixar les rend aujourd’hui presque intouchables de ce fait : Ratatouille, Là-HautWALL.E. Retrouvez Cars 3 dès l’an prochain en salles, qui a dévoilé récemment des premières images et son histoire.

Concept-art de Cars 3 avec Cruz Ramirez et Flash McQueen que la plage

Concept-art de Cars 3 avec Cruz Ramirez et Flash McQueen sur la plage

PIXAR : RATATOUILLE ET LES INDESTRUCTIBLES EN 3D

Le studio Disney Pixar est en train de convertir en 3D deux grandes productions, à savoir Les Indestructibles et Ratatouille, tous deux réalisés par Brad Bird. Reste à déterminer l’objectif de ce passage au relief : une ressortie en salles et/ou en Blu-ray 3D ? C’est le spécialiste en effets spéciaux, Josh Hollander, qui a révélé cette information lors d’un événement dédié aux technologies 3D qui s’est tenu à Londres récemment.

4 nouveaux projets originaux chez Pixar

Le président des Studios d’Animation Disney-Pixar, Jim Morris, vient d’annoncer la mise en chantier de quatre nouveaux projets de longs-métrages, ne faisant pas partie du line-up officialisé l’an passé. Ce dernier ne comprend quasiment que des sequels : Toy Story 4 (2018), Cars 3 (2017), Les Indestructibles 2 (2019) ou encore Le Monde de Dory (2016). Jusqu’à présent, seul le film COCO, confié à Lee Unkrich et dévoilé à la D23 Expo 2015, était un projet original. A ce film s’ajoutent donc 4 nouveaux films originaux non datés.

JimMorris-Main

Du côté des premières rumeurs, certains parlent déjà d’une suite de Vice-Versa, de Pete Docter et Jonas Rivera, l’intrigue du film et du court-métrage étant stratégiquement écrite pour. En dépit du fait que Jim Morris a affirmé qu’à l’heure actuelle, rien n’était prévu dans ce sens, le succès incommensurable du film en 2015 et son caractère très « toy-storique » (Riley étant Andy, les Émotions étant les jouets) ne peuvent que conforter la thèse d’une suite dans quelques années. Jim Morris n’exclut pas l’idée en tout cas. Mais Pete Docter et Jonas Rivera travaillent actuellement sur un des quatre projets originaux. On ignore s’il aboutirait dans le futur mais le duo gagnant ne peut que nous sortir quelque chose de toujours plus inventif.

INSIDE OUT

Spéculation

On sait que Dan Scanlon (Monstres Academy) et Mark Andrews planchent depuis pas mal d’années sur des projets originaux. Deux autres figures incontournables s’ajoutent logiquement à ces 4 grands projets mystérieux selon Jim Morris : Brian Phee et Pete Docter, ce dernier étant le réalisateur le plus bankable du moment avec Lee Unkrich (Toy Story 3). Brian Phee est le grand inconnu de l’histoire. On ignore encore si cet artiste est dans les équipes de Pixar depuis longtemps, sans avoir pu se faire un nom auparavant, ou s’il vient tout juste d’être intégré à la maison de Luxo. Ce qui reste certain, c’est que l’année 2020 et les suivantes promettent des projets originaux et du sang créatif neuf chez les studios de John Lasseter.

Line-up prévisionnel (sans 2021)

Pixar Post - Upcoming Film Slate Through 2020

Pixar ne misera plus dans les suites
Noter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *